Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Ne rendons pas le déconfinement dramatique", les gendarmes savoyards appellent à la prudence sur la route

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays de Savoie

A peine quelques jours après le déconfinement, les gendarmes constatent déjà une reprise des infractions sur la route mais aussi des accidents. Ils appellent donc à la prudence et préviennent : les contrôles vont être renforcés. De son côté, la Sécurité routière fait également de la prévention.

Les gendarmes savoyards promettent de renforcer les contrôles
Les gendarmes savoyards promettent de renforcer les contrôles © Radio France - Luc Chemla

"Depuis lundi on a déploré, surtout en fin de journée, de nombreux accidents corporels." C'est le constat établit par Jean Chevassu, commandant en Savoie de l'escadron départemental de la sécurité routière. Et pourtant, le pays est déconfiné depuis seulement quatre jours.  

"Repas un peu arrosés"

"Dans la perspective du déconfinement, il y a surement des apéritifs un peu plus tardifs ou des repas un peu arrosés et cela se retrouvent dans le taux d'alcoolémie des personnes qui ont causé les accidents. On a également remarqué que les règles de circulation n'étaient pas appliquées, qu'il y avaient des virages coupés, des refus de priorité.... ça ne peut pas fonctionner."

Des contrôles renforcés

Le commandant constate également que les accidents depuis le début de la semaine ont lieu principalement sur des routes secondaires, aussi bien sur les "routes urbaines que sur les routes de montagne". Jean Chevassu appelle donc à la prudence et prévient les automobilistes, "les contrôles seront forcément renforcés, notamment sur les routes de col. On avait épargné, par rapport à l'an dernier sur la même période, une vingtaine d'accidents.... en trois jours on a quasiment repris la moitié. On a eu par obligation une non circulation pendant deux mois, ne rendant pas cette période de déconfinement dramatique "

La sécurité routière lance une nouvelle campagne

Dans le même temps, la sécurité routière a lancé cette semaine une nouvelle campagne de prévention, avec différentes vidéos et publications sur les réseaux sociaux. La crainte des autorités est le relâchement après deux mois enfermés à la maison. 

"Il faut reprendre les bons réflexes qui peuvent être mis de côté, non pas par mauvaise volonté mais plutôt parce que l'on peut ressentir un sentiment de liberté" rappelle Marie-George Cousin, chef de bureau de la Sécurité Routière à la préfecture de Savoie. "Nôtre rôle à nous c'est la sécurité, _il faut sensibiliser et non pas apeurer les gens_. Il faut de la vigilance. Soyez  protecteur pour vous et les autres." En mars, par rapport à l'an dernier, le taux de mortalité a baissé de près de 40% en France

Choix de la station

À venir dansDanssecondess