Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Née sous X à Perpignan le 31 août 1992

-
Par , France Bleu Roussillon
Perpignan, France

Une jeune perpignanaise recherche désespérément sa mère biologique. Aurore est née à la clinique Saint-Pierre, puis a été abandonnée par sa génitrice. 25 ans après, elle tente de la retrouver en utilisant les réseaux sociaux. Sa page Facebook a été vue par plus de 90 000 personnes.

Aurore,
Aurore,

Aurore, installée dans le quartier du Moulin-à-vent à Perpignan, a créé une page Facebook pour retrouver celle qui l'a mise au monde, un certain 31 août 1992 à 17h30 à la clinique Saint-Pierre à Perpignan. Un accouchement sous X.

Aurore a été adoptée à l'âge de trois mois et ne l'a su qu'à douze ans

Sa génitrice, qui doit s'appeler Valérie, CAP de vente en poche, approchait les 18 ans à l'époque. Seuls ses grands-parents savent qu'elle existe. Sa mère aurait annoncé à sa famille qu'elle était morte née.

Sa page Facebook a été partagée par plus de 90 000 personnes en l'espace de quinze jours. Aurore n'imaginait pas un instant un tel succès et si rapidement. L'idée lui trotte dans la tête depuis ses 14 ans. Un besoin d'en savoir plus sur ses origines.

Sa page Facebook
Sa page Facebook

La page Facebook a été créée en 2015. Sa démarche est soutenue par ses parents adoptifs. A l'époque peu de succès. Un message partagé et limité à quelques connaissances, la famille, les amis. Il y a 15 jours, elle relance ses recherches comme si l'envie était encore plus forte avec le temps qui passe.

Avec un peu d’espoir, sa mère biologique, aura écho de cette recherche si elle possède un compte Facebook. Mais sera-t-elle sensible à cette démarche si elle se reconnaît ? Acceptera-t-elle de faire resurgir un passé lointain oublié ? Est-elle encore dans les Pyrénées-Orientales. Aurore l’espère bien. Et ne baisse pas les bras.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess