Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Neige : pas de transports scolaires mercredi en Seine-Maritime et dans l'Eure

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

En raison de l'alerte orange neige/verglas, les transports scolaires sont interdits mercredi en Seine-Maritime et dans l'Eure. Météo-France annonce 5 à 10 centimètres de neige. Par ailleurs, les poids-lourds ne pourront pas circuler après 20h, et même 19h sur l'A28.

Les saleuses seront encore de sortie demain sur les routes
Les saleuses seront encore de sortie demain sur les routes © Maxppp - PQR Ouest-France

Rouen, France

Pas de transports scolaires ce mercredi en Seine-Maritime et dans l'Eure. Les préfectures l'ont annoncé ce mardi après-midi en raison de l'alerte orange à la neige et au verglas qui concerne les deux départements. C'est une mesure de prudence alors que Météo-France annonce des précipitations importantes : entre 5 et 10 centimètres de neige.

La préfecture de Seine-Maritime estime que 'le trafic sur les axes routiers pourrait être dangereux compte tenu de la possible présence de neige et de vents violents rendant les axes glissants'. En plus de l'interdiction des transports scolaires, ce mercredi, la circulation des poids-lourds est interdite dans toute la Seine-Maritime à partir de 20hn et même 19h sur l'A28.

Selon Météo-France, qui a placé 41 départements en alerte orange, dont l'Eure et la Seine-Maritime. "Une précipitation plus importante va arriver sur le sud de l'Eure à partir de 18h, elle va remonter vers l'est du département jusqu'à la Seine-Maritime. Là c'est le centre et l'est du département qui seront les plus touchés. Nous prévoyons 5 à 10 centimètres de neige sur toutes ces zones. Et entre 1 et 5 centimètres sur le nord-ouest de l'Eure ainsi que l'ouest de la Seine-Maritime et le Pays de Caux"

Il devrait donc tomber davantage de neige que la semaine dernière. D'autant que ces chutes de neige s'accompagneront de fortes rafales de vent. 70 km/h dans les terres, jusqu'à 90 sur le littoral.

Salage préventif et observation à distance

Pour que tout le monde roule sereinement, pas mal de personnes comptent travailler une bonne partie de la nuit. C'est le cas des agents municipaux chargés de saler et sabler les routes de nos communes. À Maromme, deux engins et une demi-douzaine d'agents étaient prêts dès 14h pour partir au quart de tour, au premier flocon.

Reposés et au taquet, les agents de Maromme sont deux dans chaque véhicule chasse-neige ! - Radio France
Reposés et au taquet, les agents de Maromme sont deux dans chaque véhicule chasse-neige ! © Radio France - Simon de Faucompret

Un travail un peu fatigant surtout au niveau des horaires. "L'an dernier, j'ai travaillé de 22h à 3h du matin", se souvient Yannick. Mais lui qui fait ça depuis trente ans, il doit bien l'avouer : "C'était beaucoup plus difficile avant ! On n'avait pas les saleuses, on devait jeter le sel à coups de pelle. Là, on avait chaud en quelques minutes", rit-il.

"À la SAPN, on a 200 agents, 30 000 tonnes de sel en stock, et une cinquantaine de chasses-neige."

Du côté de la Société des autoroutes Paris-Normandie (SAPN), basée aux Essarts (Seine-Maritime), on s'apprête aussi à ne pas beaucoup dormir cette nuit. Les employés d'astreinte y observent le trafic sur des dizaines d'écrans, mais aussi l'avancée en temps réel de la tempête Gabriel sur une carte météorologique.

Pascal Contremoulins est responsable de la sécurité routière à la SAPN. Comme pour chaque épisode neigeux, la vigilance est de mise. - Radio France
Pascal Contremoulins est responsable de la sécurité routière à la SAPN. Comme pour chaque épisode neigeux, la vigilance est de mise. © Radio France - Simon de Faucompret

"Notre but, c'est de collecter l'information et de la donner au conducteur", expose Pascal Contremoulins, responsable de la sécurité routière à la SAPN. C'est grâce à lui et ses collègues qu'on peut lire des messages de prévention sur les panneaux lumineux qui surplombent les grands axes routiers. Et pour ça, il faut des moyens sur le terrain : "On a 200 agents, environ 30 000 tonnes de sel en stock, et une cinquantaine de chasses-neige sur toute la Normandie", précise-t-il. 

Le service est donc assuré sur nos routes normandes, pour éviter que cette tempête Gabriel et la neige ne soient un problème. Mais restez tout de même très vigilants : les agents de la SAPN conseillent de bien s'informer avant de prendre la route, et de respecter les limitations de vitesse et les distances de sécurité.