Société

A Nevoy, une cinquantaine de réfugiés seront accueillis sur le terrain des gens du voyage

Par Eric Normand, France Bleu Orléans mardi 9 août 2016 à 9:07

 Des réfugiés seront accueillis sur le terrain de Vie et Lumière à Nevoy
Des réfugiés seront accueillis sur le terrain de Vie et Lumière à Nevoy © Maxppp - Thierry Bougot

40 à 50 réfugiés vont arrivés dans le Loiret. A la demande de l'Etat, l'association évangélique tzigane "Vie et lumière" met à disposition jusqu'au 31 décembre son terrain de 130 hectares à Nevoy, près de Gien. Là où elle organise son grand rassemblement chaque année au printemps.

Une cinquantaine de réfugiés seront bientôt accueillis dans le Loiret. A la demande de l'Etat, l'association évangélique tzigane Vie et lumière a mis à disposition son terrain de 130 hectares jusqu'au 31 décembre à Nevoy, près de Gien. C'est sur ce terrain que l'association organise son grand rassemblement chaque année au printemps pendant deux semaines. Il avait réuni l'année dernière près de 19 000 personnes. Mais le lieu est très peu utilisé le reste du temps, il va donc se transformer en camp provisoire pendant quelques semaines. Les premiers réfugiés devraient arriver aux environs du 15 août, essentiellement des syriens.

"C'est la moindre des choses d'accueillir ses frères quand on est évangéliste", explique le pasteur Joseph Charpentier. "La solidarité est dans notre communauté importante. Il ne suffit pas de le dire, il faut aussi passer à l'acte."

L'association prête le terrain tout à fait gratuitement. Il reste malgré tout à construire des aménagements qui sont à la charge de l'État. Des bungalows sont en train d'être installés, il seront provisoires mais il est nécessaire de les relier à l'eau courante et à l'électricité. Une salle dans les locaux de l'association sera également transformée en réfectoire. C'est ici qu'est dispensé la formation biblique des pasteurs.

L'association humanitaire Coallia va se charger de les accueillir. Les réfugiés seront suivis dans toutes leurs démarches par des travailleurs sociaux. Selon la préfecture, "ils resteront le temps de constituer leur dossier de demande d'asile." Cela avait déjà été le cas à Pierrefitte-ès-Bois dans un ancien centre de vacances. Dans le Loiret, il y a 5 centres d'accueil et d'orientation avec 55 places en tout. Les migrants jusque-là accueillis étaient tous repartis au 15 juin. D'autres vont donc arriver à Nevoy à partir de la semaine prochaine.

Partager sur :