Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Nice aura un nouveau lieu de culte musulman dans la plaine du Var

-
Par , France Bleu Azur

Le maire Les Républicains de Nice Christian Estrosi a annoncé, en compagnie des représentants du Conseil régional du culte musulman, le projet de création d'un nouveau lieu de culte à l'ouest de la ville, qui compte près de 60 000 musulmans.

Christian Estrosi, Boubakeur Bekri (CRCM) et l'Imam Otmane Aissaoui
Christian Estrosi, Boubakeur Bekri (CRCM) et l'Imam Otmane Aissaoui © Radio France - France Bleu azur

Nice, France

Après 8 ans de négociations, le maire de Nice a présenté avec une partie des autorités musulmanes locales le choix d'un site en vue d'implanter un nouveau lieu de culte

Ce ne sera pas une mosquée, insiste Christian Estrosi

La municipalité a proposé l'un de ses terrains de 3 000 mètres carrés situé sur la plaine du Var non loin du stade Allianz Riviera au nord du Parc des sports dans une zone relativement neutre et sans habitation autour. Le bâtiment devrait s'étendre sur 1000 mètres carrés.

Il rassemblera à la fois un lieu de prières et un lieu culturel ouvert sur le monde méditerranéen qui pourra accueillir des conférences.

Un parking de 80 places sera crée à coté ainsi qu'une plateforme qui servira trois jours par an pour l'abattage rituel des moutons pour la fête de l'Aïd.

Jour historique pour les musulmans de Nice

Les représentants de la communauté musulmane de Nice, dont Boubakeur Bekri, vice-président du Conseil régional du culte musulman, ont chaleureusement remercié Christian Estrosi et parlent d'un jour historique pour la communauté musulmane. ils estiment que les négociations se sont déroulées dans un climat apaisé malgré les tensions extérieures.

Le projet était en négociation depuis 2008. Il est présenté après la polémique sur l'ouverture de la mosquée En-Nour, également sur la plaine du Var à Nice. Une ouverture autorisée il y a quelques jours et sous conditions par le préfet des Alpes -Maritimes, mais rejeté par le maire de Nice.

Christian Estrosi veut un lieu encadré, transparent et tient à s'assurer que "les financements ne seront pas d'origine étrangère" et sera "attentif à ce que les prêches n'aillent pas à l'encontre des valeurs de la République".

Selon les représentants musulmans niçois, le financement pourrait s'élever pour ce type de projet à 10 millions d'euros, budget assuré par les dons des fidèles.

Aucune date d'ouverture n'est annoncée pour ce nouveau lieu qui s'ajoutera aux 17 lieux de culte existants, utilisés par près de 10% des 60 000 musulmans de la cinquième ville de France.

Prochaine étape à l'automne prochain lors d'un conseil municipal sur le vote sur un bail emphytéotique, conclu entre les représentants du culte musulman et la ville, propriétaire du terrain.

Choix de la station

France Bleu