Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les sapeurs-pompiers de Nice mobilisés pour le réveillon de Noël

jeudi 24 décembre 2015 à 23:22 Par Maud De Bourqueney, France Bleu Azur et France Bleu

Ils sacrifient leur réveillon de Noël pour garantir la sécurité des autres. Plus de 100 pompiers sont de garde pour la nuit de Noël 2015, à Nice.

A Nice, Eric Ciotti a salué les 119 pompiers de garde pour le réveillon de Noël
A Nice, Eric Ciotti a salué les 119 pompiers de garde pour le réveillon de Noël © Radio France - Maud de Bourqueney

Nice, France

Ils sont 119 à travailler dans la nuit du 24 au 25 décembre. Des sapeurs-pompiers qui restent dans leurs centres de secours, à Nice, mais aussi à Castagniers ou la Turbie.  Ils veillent sur la capitale azuréenne en ce réveillon propice aux coupures de couteau à huîtres.

Selon Dominique, pompier de garde au centre de secours de Bon Voyage, Noël reste une fête calme par rapport au nouvel an, mais il y a quand même de nombreux malaises et, parfois, des personnes en "détresse" psychologique parce qu'isolées. Noël est une fête cruelle pour ceux qui ne la passent pas avec des proches.

Radio France
© Radio France - Maud de Bourqueney

Et ces sapeurs-pompiers ne la passeront pas avec leur famille. En plus de Dominique, il y sont 16 à travailler cette nuit au centre de Bon Voyage, à l'Est de Nice, comme Olivier qui explique que les conjoints sont plutôt compréhensifs : "quand on épouse un sapeur-pompier, on épouse un peu la profession". Question d'habitude. Pour se motiver, le Lieutenant Colonel Riquier, chef du groupement territorial sud, a sa méthode : "j'ai une fille et un fils, je vais penser fort à eux et ça ira".

"Quand on épouse un sapeur pompier, on épouse un peu la profession".

Dans les foyers secourus, il arrive que les sapeurs pompiers reçoivent quelques attentions. Ici, on leur propose un café, là, une coupe de champagne - qu'ils refusent car ils n'ont pas le droit de boire d'alcool en service - parfois même un morceau de bûche. Mais gare à "la crise de foie", met en garde Dominique. Plus sérieusement, Olivier avoue que, même si cela arrive, ces propositions sont rares, à cause du contexte d'urgence dans lequel ils interviennent bien souvent.

Le 25 décembre au matin, ces courageux pourront rejoindre leurs proches, et d'autres sapeurs-pompiers prendront la relève. L'an prochain, les rôles s'inverseront.

Les pompiers de garde salués par Eric Ciotti au centre de secours de Bon Voyage  - Radio France
Les pompiers de garde salués par Eric Ciotti au centre de secours de Bon Voyage © Radio France - Maud de Bourqueney