Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nice, la ville "préférée" des toutous

-
Par , France Bleu Azur

Le classement du magazine 30 millions d'amis met la ville de Nice à la première place du podium des villes françaises de plus de 100.000 habitants où il faut bon vivre avec son chien, au moment où des affiches sauvages fleurissent pour protester contre les déjections canines sur les trottoirs.

Affiches sauvages contre l'incivisme des propriétaires de chiens
Affiches sauvages contre l'incivisme des propriétaires de chiens © Radio France - Alexandre Mottot

Mention très bien pour Nice ! La ville obtient 17,1 sur 20 au classement, c'est la première des villes françaises de plus de 100.000  habitants où il fait bon vivre avec son chien. Un résultat encourageant pour la mission sur la condition animale créée par le maire. Mais s'il y a beaucoup de chiens "heureux", c'est autant de déjections quotidiennes qui sont le cauchemar des riverains.

Des affiches sauvages disent STOP au déjections !

Les Niçois, tout comme certains propriétaires de chiens, font la chasse aux crottes sur les trottoirs. Dans le quartier de la Libération - Borriglione des affiches sauvages ont fait leur apparition. L'une d'elle propose un cours de yoga gratuit : "Pliez vos jambes. Inclinez votre Buste. Et ramassez la M... de votre chien !!!

Affiche sauvage appelant au civisme
Affiche sauvage appelant au civisme © Radio France - France Bleu Azur

Dans une impasse quatre pages en format A4 sont sommairement scotchées et badigeonnées de fluo orange. On y voit des dessins d'enfants avec ce petit rappel "les sacs à crottes existent", "ramassez les crottes" et "les amendes sont de 135 euros". Mais apparemment dans ce quartier les chiens sont rois, en tout cas les propriétaires n'en font qu'à leur tête.

Avec une bonne dose d'humour et peut-être aussi l'énergie du désespoir, les affiches sauvages pointent un manque de civisme. 

Affiche sauvage Nice
Affiche sauvage Nice © Radio France - France Bleu Azur

Sensibiliser au civisme

Parmi les critères pris en compte pour le classement du magazine 30 millions d'amis : la propreté. Les services de la ville œuvrent quotidiennement avec 14 motos à déjections canines. Il y a également 700 points de distribution de sacs à crottes gratuits répartis dans la ville. Mais le civisme des propriétaires de chiens s'arrête parfois à quelques mètres des poubelles. Beaucoup confient un problème de disponibilités de ces sacs, tout en reconnaissant que la ville ne peut pas tout faire.

Les propriétaires de chiens respectueux de la propreté des trottoirs appellent parfois à plus de fermeté à l'encontre de ceux qui laissent leurs animaux se soulager n'importe où. D'autres préfèrent d'avantage de sensibilisation et réclament des structures adaptées aux animaux en ville. 

Les critères de classement du "bonheur canin"

Parmi les actions de la ville en faveur de la cause des chiens et des chats, le classement du magazine 30 millions d'amis prend en compte l'accessibilité. À Nice, il y a 12 espaces dédiés aux chiens et 152 parcs autorisés pour nos amis à quatre pattes, mais ils doivent être tenus en laisse. Leur présence sera autorisée sur une seconde plage de Nice.  

Jeudi 22 avril, Henri-Jean Servat, conseiller municipal délégué à la protection animale, a tenu une conférence de presse à propos du classement de la ville où il fait bon vivre avec son chien. L'occasion pour lui d'expliquer les actions qu'il a entreprises en terme de sensibilisation à la cause animale.

Il s'agit surtout de lutter contre l'abandon. La ville veut prochainement s'occuper des animaux lorsque leurs maîtres sont hospitalisés. Elle projette aussi d'essayer d'assoupir les critères d'adoption des animaux par des personnes âgées. Enfin, une expérimentation est menée par la ville afin de permettre aux chiens, notamment de grande taille de prendre les transports équipés d'une muselière. 

Un autre critère mis en avant par la ville et pris en compte dans le classement, ce sont les initiatives en matière d'engagement. L'opération "croquette du soleil" a été mise en place pour aider les sans-abris à nourrir leurs animaux et en prendre soin. Il a aussi détaillé la gratuité de la fourrière et le soutien de la ville aux associations qui nourrissent les chats. 

Illustration dans le quartier de Libération

Participez à la consultation #MaSolution

Vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Vous avez identifié des besoins locaux et vous avez des idées pour y répondre ? Avec "Ma solution", France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous !

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess