Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : 100% solidaire

Nîmes : le reconfinement n'effraie pas les clients du marché Jean Jaurès

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Malgré le nouveau confinement qui vient d'être mis en place en France pour faire face à l'épidémie de Covid, les marchés alimentaires peuvent rester ouverts. À Nîmes, il y avait du monde ce vendredi, premier jour du confinement.

Du monde sur le marché Jean Jaurès à Nîmes pour le premier jour du reconfinement.
Du monde sur le marché Jean Jaurès à Nîmes pour le premier jour du reconfinement. © Radio France - Emeline Ferry

"Ça a toujours été ma sortie du vendredi, je viens depuis 10 ans. Donc tant que je peux venir, je viens !". Pas question de changer les habitudes de Patricia, même le premier jour du reconfinement. Depuis ce vendredi 30 octobre, les Français sont à nouveau invités à rester chez eux le plus possible

Mais il y a quelques mesures un peu moins strictes par rapport au printemps. Les marchés alimentaires peuvent rester ouverts. Pour le plus grand plaisir des habitués du marché Jean Jaurès à Nîmes. 

Ce vendredi, les clients étaient nombreux au milieu des stands sur l'avenue Jean Jaurès. Tout en respectant les mesures barrières. "J'ai le masque, j'essaie de garder mes distances et de ne pas toucher les fruits et les légumes, et puis on est en plein air", explique Patricia. L'occasion de sortir se balader, prendre l'air, muni de son attestation

Sortir prendre l'air et voir du monde

C'est également l'occasion de sortir voir du monde. "Je rencontre plein de gens que je connais, c'est sympa, un peu de social", se réjouit Colette. "Même si on s'embrasse pas, on peut parler un peu. C'est une continuation de la vie, parce que si on reste tout le temps chez nous, on déprime", ajoute Francine.

Les commerçants, eux aussi, poussent un ouf de soulagement. "On attendait de savoir avec impatience si on avait le droit ou pas. C'est très bien pour tout le monde. Économiquement, c'était très compliqué pour nous, donc on est soulagés", réagit Jean-Marc Ribes, producteur de pommes et d'oignons au Vigan. Sa famille est sur ce marché depuis 40 ans.

"Ça fait du bien au moral, on en a besoin. On est soulagé et on trouve ça normal que les marchés à ciel ouvert soient maintenus. Les fermer pendant le premier confinement, c'était une bêtise énorme. Ils ont bien vu que pendant le déconfinement, on a respecté tout ce que l'on nous avait demandé, donc si tout le monde respecte et joue le jeu, ça pourra continuer", estime Jérôme Clément, poissonnier.

Les marchés devraient rester ouverts pendant toute la durée du reconfinement, sauf si le préfet en décide autrement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess