Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Les Crocos Bernardoni et Valls à la SPA de Vallérargues pour défendre les animaux

-
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

Deux footballeurs du Nîmes Olympique, le gardien de but Paul Bernardoni et le milieu de terrain Théo Valls, ont troqué leurs maillots pour la tenue de salariés de la SPA de Vallérargues (Gard). Les deux joueurs veulent promouvoir la lutte contre les abandons d'animaux.

Au programme de cette visite : promenade des chiens dans la garrigue avec les salariés et bénévoles de la SPA.
Au programme de cette visite : promenade des chiens dans la garrigue avec les salariés et bénévoles de la SPA. © Radio France - Quentin Perez de Tudela

Défendre les animaux entre deux entraînements, quand on est footballeur professionnel, ce n'est pas incompatible. En tout cas pas pour Théo Valls et Paul Bernardoni. Le milieu de terrain et le gardien de but du Nîmes Olympique ont fait une petite place dans leur emploi du temps pour aller à la SPA de Vallérargues jeudi après-midi. Objectif : promouvoir la lutte contre les abandons d'animaux.

La France, championne d'Europe des abandons de chiens et de chats

Avec 100.000 chiens et chats abandonnés chaque année, la France est tristement championne d'Europe. Et ça, pour Paul Bernardoni, ça ne peut pas durer : "Souvent, les gens qui abandonnent un chien, deux mois après ils vont aller en rechercher un autre. Ça n'est pas sérieux. Quand on prend un animal de compagnie, on assume", lâche le portier nîmois qui a décidé de s'engager dans la protection des bêtes après avoir adopté son chien qu'il a appelé Berni (également le surnom du joueur). 

"Lorsqu'on prend un chien, même si au bout d'un an on se dit : c'était une bêtise, on ne l'abandonne pas. Ou alors, on lui trouve une nouvelle famille. Je ne suis pas un donneur de leçons, mais voir ce genre de comportement, c'est énervant." (Paul Bernardoni, gardien de but du Nîmes Olympique) 

Après une petite visite des locaux de la SPA de Vallérargues, Paul Bernardoni et Théo Valls se sont "glissés" dans les habits des salariés et des bénévoles de l'association. Au programme : petite sortie des chiens, nettoyage de l'enclos des chiots et séance de câlins.

Pour sa reconversion, Paul Bernardoni envisage de franchir un pas supplémentaire dans la protection des animaux. Il pourrait ouvrir un refuge pour chiens.  

Reportage avec Théo Valls et Paul Bernardoni à la SPA de Vallérargues.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu