Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Nîmes Olympique / Gazélec Ajaccio : il faudra savoir "gérer l'événement" selon Bernard Blaquart

jeudi 3 mai 2018 à 21:11 Par Leila Mechaouri, France Bleu Gard Lozère

À la veille de la rencontre du Nîmes Olympique face au Gazélec Ajaccio, Bernard Blaquart reste prudent. L'entraîneur rappelle que la pression du match de la montée peut déstabiliser les Crocos.

Bernard Blaquart à la veille du match décisif du Nîmes Olympique.
Bernard Blaquart à la veille du match décisif du Nîmes Olympique. © Radio France - Leïla Méchaouri

Nîmes, France

De la motivation, il y en a. Reste à "canaliser" les joueurs du Nîmes Olympique à quelques heures du match crucial pour le club, selon l'entraîneur Bernard Blaquart. Vendredi 4 mai, le Nîmes Olympique affronte le Gazélec Ajaccio au stade des Costières. Une rencontre décisive pour la montée des Crocos en ligue 1. 

Moi je l'ai connu en tant que joueur, c'est magnifique! C'est toujours un moment très fort!" - Bernard Blaquart

Pour toucher au but, il faudra cependant "gérer l'événement" très médiatique, souligne l'entraîneur qui rappelle la jeunesse de son équipe

Il faut savoir garder un peu de recul par rapport à tout ce qui se passe autour." - Bernard Blaquart

Car si le match s'annonce "passionnant", rien n'est acquis prévient Bernard Blaquart. La démobilisation des joueurs du Gazélec pour faire obstacle à leurs ennemis de l'AC Ajaccio ? Le coach n'y croit pas parce que "ce sont des professionnels" qui jouent, pas leurs supporters.  

Le pire serait qu'on ne soit pas nous-mêmes." - Bernard Blaquart

Le risque étant, avec toute la pression liée, "de passer à côté" de la rencontre. C'est pourquoi l'entraîneur du Nîmes Olympique a souhaité ne changer aucune des habitudes de son équipe. Rien ? Ou presque. Deux-cents personnes sont venues assister au dernier entraînement des joueurs à la Bastide. 

Un match à guichets fermés

La veille, des milliers de supporters se sont pressés au stade des Costières pour acheter leurs places. 18 000 spectateurs sont attendus vendredi 4 mai. 

Hervé Sallafranque et Romain Collet-Gaudin vous feront vivre la rencontre en direct sur France Bleu Gard Lozère.