Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Nîmes parmi les villes les moins accueillantes pour les chiens

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Nîmes est classée 39e sur 42 dans le palmarès des villes de plus de 100.000 habitants où il fait bon vivre avec son chien que le magazine "30 millions d'amis" publie dans son dernier numéro. Montpellier arrive en tête devant Toulouse et Toulon.

Valérie et ses 3 chiennes
Valérie et ses 3 chiennes © Radio France - Sylvie Duchesne

Nîmes, France

4,5 sur 20 pour Nîmes, classée 39e sur 42.  C'est très loin derrière le 18 obtenu par Montpellier, premier du classement. Toulouse et Toulon sont à la 2e et 3e place de ce palmarès que publie le magazine 30 millions d'amis dans son dernier numéro. Pour l'établir, le magazine s'est basé sur quatre critères : l'accessibilité aux espaces verts ou aux transports, le nombre d'équipements comme les sacs ou les canisites, la sensibilisation aux animaux ou encore la médiation pour gérer par exemple les conflits de voisinage liés au chien.  

À Nîmes, plusieurs dizaines de canisites existent, tout comme les distributeurs de canisacs (plus de 180). C'est bien, mais il faut aller plus loin, pour Katia Renard, rédactrice en chef du magazine 30 millions d'amis.

"C'est nécessaire, mais ce n'est pas suffisant. Il faut avoir un accompagnement. Par exemple, quand vous allez à Montpellier, vous avez une éducatrice canine payée par la Ville. Elle accueille les propriétaires de chiens dans plusieurs quartiers pour faire de l'éducation canine."

Katia Renard, rédactrice en chef du magazine 30 millions d'amis.

De l'éducation canine pour les propriétaires de chiens

Si Montpellier est bien classée, c'est aussi parce que la ville multiplie depuis des années les initiatives en faveur de l'intégration des chiens dans l'espace public.  

"La volonté de la municipalité à bien accueillir les chiens, en tout cas leur laisser une place, c'est ce qui permet de mettre en place une politique cohérente. Le premier geste qu'une municipalité, c'est de nommer un délégué à l'animal en ville." 

"Nommer un délégué à l'animal dans la ville"

Seul domaine où Nîmes obtient une bonne note, c'est pour le nombre d'équipements. La Ville a mis en place en effet plusieurs dizaines de canisites et plus d'une centaine de distributeurs de sacs pour ramasser les crottes de chiens. Encore faut-il sensibiliser les propriétaires à les utiliser. C'est une autre paire de manches !

De nombreuses crottes de chiens sur les trottoirs

Des canisites, oui, mais... 

Le détail de ce palmarès, mis en place depuis quatre ans, est à retrouver dans le magazine 30 millions d'amis du mois de mai qui vient de paraître. La ville de Nîmes n'a jamais répondu au questionnaire qui lui était envoyé. 

Des canisites de ce genre, Nîmes en possède des dizaines  - Radio France
Des canisites de ce genre, Nîmes en possède des dizaines © Radio France - Sylvie Duchesne
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu