Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Noël arrive ! Quel sapin dans le salon des castelroussins ?

-
Par , France Bleu Berry

Le début du mois de décembre est, comme chaque année, le début d'un compte-à-rebours avant Noël. Tradition oblige, les casteloussins courent les magasins de jardinage en quête de l'indispensable sapin qui ornera leur salon pendant les fêtes de fin d'année.

Sapin de Noël (image d'illustration)
Sapin de Noël (image d'illustration) © Radio France - Elodie Rabelle

Saint-Maur, Indre, France

En ce 1er décembre, on compte les jours avant Noël. Et cette fête n'en serait pas vraiment une sans le traditionnel sapin installé dans le salon, décoré de boules et de guirlandes, paré pour accueillir les cadeaux à son pied. Dans les magasins de jardinage, c'est le rush annuel : grand, petit, vert, blanc ou même rouge, naturel ou artificiel ; dans les rayons, les castelroussins ont l'embarras du choix. 

La tradition avant tout 

Quoique l'on choisisse, le fait d'acheter un sapin c'est déjà respecter une tradition. Certains l'appliquent jusqu'au bout : pour Jocelyne, ce sera un beau et grand sapin tout vert et naturel  "J'ai envie de sentir l'odeur des épines, c'est plus joli je trouve et comme ça je respecte la tradition même si elle coûte un peu cher". En effet, les prix d'un sapin naturel varient d'une dizaines d'euros pour un tout petit sapin et grimpent jusqu'à plus de 200 euros pour les plus grands. 

Les caselroussins ont l'embarras du choix - Radio France
Les caselroussins ont l'embarras du choix © Radio France - Elodie Rabelle

Pour Baptiste, ce sera aussi un sapin naturel mais d'une taille modeste : "On prend un petit cette année car on vient d'avoir un bébé, on va mettre le sapin sur buffet donc il ne faut pas qu'il soit trop haut et touche le plafond !" 

Plus vrai que nature 

Rosemarie penche pour un sapin artificiel "tant qu'on n'a pas d'enfants qui préfèrent un vrai, on va le réutiliser...mais celui-là est très beau on dirait un vrai, ils ont même rajouté de la neige sur les épines... qui ne vont pas tomber, elles !" sourit l'acheteuse pas mécontente d'allier esthétisme et pratique. Pour elle, l'important n'est pas d'avoir un sapin naturel, mais un qui imite le réel : "grand, vert.... c'est ça surtout respecter la tradition, on peut le ressortir l'an d'après et il n'a pas bougé, la magie reste intacte et on garde une âme d'enfant'. 

Justement, Dany Chambeau, directeur du magasin JardiLand à CapSud/Saint-Maur, a dans ses rayons un sapin qui, selon lui, a tout pour contenter tout le monde : un sapin naturel, qui ne perd pas ses épines. Car il est doté d'une réserve d'eau qui permet non seulement de le faire tenir bien debout mais qui ralentit la chute des épines. Sinon, il y a évidemment l'indétrônable Nordmann dont le succès ne se dément pas années après années : "Les ventes progressent même, je pense que Noël donne envie aux gens de respecter cette tradition, de se retrouver chez soi autour d'un sapin dans un esprit cocooning."

Le rouge et l'or sont toujours plébiscités pour les fêtes - Radio France
Le rouge et l'or sont toujours plébiscités pour les fêtes © Radio France - Elodie Rabelle

Et pour la décoration ? 

L'une des joies de Noël, c'est aussi de décorer le sapin. Guirlandes, boules, étoiles, anges... si on pense aux couleurs de Noël, on pense évidemment au rouge et au doré : c'est d'ailleurs la gamme de couleur la plus prisée ; talonnée de près par le bleu givré et l'argent. Un thème qui risque d'avoir du succès cette année grâce à un dessin-animé sorti en salles récemment : La Reine des Neiges , comme le rappelle le petit Evan, 7 ans : "Elsa (la reine, ndlr), porte une robe bleu givré elle aussi !". Il fallait y penser. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu