Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Noël des sans logis : l'association Droit au logement interpelle le gouvernement

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Ils étaient environ 300 ce lundi 24 décembre à manifester face au ministère du logement. Un "Noël des sans logis" organisé par l'association Droit au logement.

"Plus personne à la rue cet hiver" l'association Droit au logement rappelle au Président sa fameuse phrase de juillet dernier
"Plus personne à la rue cet hiver" l'association Droit au logement rappelle au Président sa fameuse phrase de juillet dernier © Radio France - Clémence Gourdon Negrini

L'association Droit au logement organisait ce lundi 24 décembre un "Noël des sans logis". Près de 300 personnes se sont rassemblées devant le ministère du Logement. 

On n'oubliera pas que le président de la République a dit qu'il n'y aurait plus personne cet hiver à la rue. On ne manquera pas de lui rappeler" - Jean-Baptiste Eyraud, président DAL

Entre les chants et la distribution de bonbons aux enfants, le message passé par les manifestants est clair : "la politique actuelle en terme de logement est inadmissible". Symboliquement, ils ont également apporté un "cadeau" aux ministres du logement : un billet de cinq euros, clin d’œil aux APL supprimées, et un jeu de Monopoly.

Le "cadeau" de l'association Droit au logement au ministère du logement  - Radio France
Le "cadeau" de l'association Droit au logement au ministère du logement © Radio France - Clémence Gourdon Negrini

Parmi les manifestants, Ahmed. Il est arrivé de Syrie avec sa famille il y a quelques mois et a choisi la France "parce qu'on (lui) avait décrit un pays des droits de l'Homme". "Je ne m'attendais pas à cela, je dors dehors ou dans des squats", explique le jeune homme en arabe. 

L'homme qui traduit la conversation finit par parler de sa propre situation. Il loge chez de la famille depuis plusieurs années, en attente d'une réponse à sa demande de logement HLM. "Ça n'est pas possible de vivre comme cela avec les enfants, chez les autres. Tout ce qu'on demande c'est un toit pour nous".

D'autres vivent dans la rue. Eux aussi expliquent avoir un dossier de demande de logement à la ville de Paris depuis plusieurs années. "On n'est pas prioritaires" expliquent-ils. Le porte-parole du DAL rappelle lui "qu'il y a 140 000 sans-abri en France".

Choix de la station

France Bleu