Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Noël en plein désert pour les militaires franc-comtois engagés dans l'opération Barkhane

Ils vont fêter Noël loin de leurs familles. Près de 700 militaires franc-comtois, issus des différents régiments de la région, sont actuellement déployés dans le Sahel au sein de l'opération Barkhane. Mais Noël sera quand même célébré comme il se doit, même en plein désert.

Un soldat français au Sahel arborant le badge de l'opération Barkhane
Un soldat français au Sahel arborant le badge de l'opération Barkhane © AFP - Ludovic Marin

Près de 700 militaires franc-comtois sont actuellement déployés en opérations extérieures au Sahel. Issus des différents régiments du Doubs et du territoire de Belfort, ils font partie des 5.100 soldats français de l'opération Barkhane, essentiellement au Mali, au Niger et et au Tchad, et dans une moindre mesure en Mauritanie et au Burkina-Faso. Pour eux, des fêtes de Noël loin de leurs proches, mais avec quand même des cadeaux, un repas de réveillon et des contacts avec leurs familles. 

Du comté et du morbier dans les colis familiaux

"Nous faisons tout pour soutenir le moral de nos soldats , il y aura bien sûr un repas amélioré", explique le colonel Lionel Catar. Chef d'état-major de la 1ère division basée à Besançon, il est actuellement au Tchad où il dirige l'état-major de l'opération Barkhane. "On s'adapte aux conditions du moment, avec les 38° qui règnent à N'Djamena (capitale du Tchad), on doit faire attention à certains produits alimentaires mais ce seront des repas festifs comme en France".  Les militaires reçoivent aussi des colis de leurs familles avec des produits du pays. "Je suis sûr que nos Franc-comtois vont déguster un peu de comté ou de morbier le 25 décembre" sourit le colonel Catar.

Le père Noël va passer parmi les soldats de Barkhane, à travers les cadeaux envoyés par les autorités militaires ou politiques. "Des boîtes de chocolats, des bouteilles de vins offertes par certains députés ou des ministres", détaille le colonel Catar qui a déjà passé plusieurs Noël loin de la France, "et puis des objets de la vie quotidienne: des trousses de toilette, des canifs gravés au logo de l'opération". 

Faciliter le contact avec les familles

Autre priorité pour l'armée : maintenir plus que jamais à Noël le contact entre les militaires et leurs familles, souligne le chef d'état-major. "On reste vigilants sur le terrain mais on ménage à chacun un moment à passer avec leurs conjoints, leurs enfants ou leurs proches". Ceux qui sont installés dans des bases permanentes bénéficient bien sûr de liaisons internet, mais "même ceux qui sont au fin fond du désert sahélien auront quelques minutes avec leurs familles", à travers des moyens de communication militaires mis en place spécialement

Il y a quand même une exception, précise le colonel Catar : les hommes engagés dans des opérations antiterroristes au cours des prochains jours et des prochaines nuits, ils doivent s'abstenir de communiquer. "Ceux-là fêteront Noël dans quelques jours, un peu en retard, lorsqu'ils rentreront à leur base pour se reposer". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess