Société

Le dernier rush des cadeaux de Noël à Bordeaux

Par Mélanie Juvé, France Bleu Gironde samedi 24 décembre 2016 à 17:01

Beaucoup de Bordelais font leurs derniers achats la veille de Noël.
Beaucoup de Bordelais font leurs derniers achats la veille de Noël. © Radio France - Mélanie Juvé

Certains s'y prennent plusieurs semaines voire plusieurs mois à l'avance, mais beaucoup de Bordelais ont attendu le dernier moment pour effectuer leurs achats de Noël. Ils étaient nombreux à quelques heures du réveillon à se presser dans les rues commerçantes la ville.

Sous une pluie fine, Yoko vient d'acheter des bougies et des bonbons. "Je n'avais pas le temps de les acheter avant et j'avais un peu la flemme" avoue l'étudiante. Comme elle, les retardataires sont nombreux à battre le pavé rue Sainte-Catherine ce samedi matin pour trouver des cadeaux à la dernière minute. "J'ai un peu honte ! rigole Lucas, chargé de sacs. On sait tous que c'est Noël le 25 et à chaque fois je le fais au dernier moment, c'est tout le temps comme ça !"

Pour beaucoup, comme Christophe, c'est chaque année la même chose : "Je me suis mal organisé..... c'est une habitude. Il faudrait peut-être que j'en parle à un psy !" plaisante-t-il. "Tous les ans je prends du plaisir à faire les cadeaux le 24 décembre au matin, sourit Laurent. C'est arrivé pour la première fois il y a dix ans, et depuis ça continue".

"L'idéal, c'est aujourd'hui"

D'autres, avouent faire les magasins la veille pour garantir la surprise. "J'ai acheté une belle parure pour mon amie, détaille Nicolas, passage Sainte-Catherine. L'idéal c'est aujourd'hui puisque c'est le seul moment où on ne se voit pas car elle travaille le samedi. Ça me permet de faire un petit cadeau caché sans qu'elle le voie."

Régis est commerçant et travaille tous les samedis. C'est par manque de temps qu'il n'a pas encore acheté de cadeau à sa femme : "Je dis à mes clients qu'ils sont un petit peu à la bourre mais moi-même je n'ai pas eu le temps encore ! L'année dernière ça a fini sur de la lingerie achetée chez les collègues de travail de la boutique en face, je leur ai dit : choisissez pour moi !"

Dans une semaine c'est le réveillon de la Saint-Sylvestre. Les adeptes du dernier moment ont encore un peu de temps pour s'organiser.