Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Six à table pour Noël : la règle sera plutôt respectée par les familles sarthoises

-
Par , France Bleu Maine

Pas plus de six adultes à table pour Noël : c'est la recommandation des autorités en ce contexte de crise sanitaire. Dans les familles sarthoises, la règle va être plutôt respectée.

Respecter ou pas la règle des six adultes, c'est le casse-tête de ce Noël 2020
Respecter ou pas la règle des six adultes, c'est le casse-tête de ce Noël 2020 © Radio France - Xavier Grumeau

Le plan de table n'aura jamais été aussi restreint que pour ce Noël sous Covid-19. Alors que les autorités sanitaires appellent à ne pas être plus de six adultes à la fois, la plupart des familles sarthoises se préparent à un 24 décembre en petit comité.

"Ce sera juste avec mes parents cette année, lance Alicia. On va séparer la table de sorte à être le plus loin possible les uns des autres et ne pas risquer de se contaminer". "Il n'y aura pas tout le monde, on va faire ça avec deux ou trois membres de la famille le 24, puis aller en voir d'autres le 25, lance Elouane. Ça va être bizarre, mais on va s'y faire." D'ordinaire, ils sont une dizaine à se retrouver pour le repas, mais certains ont spontanément préféré fêter Noël de leur côté, pour limiter le rassemblement familial et les déplacements entre régions. 

"Nous, on est six en temps normal car on a une petite famille, donc ça ne change rien", se réjouit Eric. Thomas et sa femme de leur côté vont fêter ça avec les enfants à la maison : "D'ordinaire, on va ensuite chez mes parents et chez les beaux-parents, mais ils sont dans d'autres départements, alors _on fera une croix sur un des déplacements pour cette fois._"

Noël en solo 

D'autres, notamment des personnes âgées, ont carrément opté pour passer le 24 décembre seul, par précaution. Michelle fête d'habitude Noël avec une vingtaine de personnes : quatre générations de 8 à 95 ans, et des arrières-petits-enfants qu'elle voit d'ordinaire à cette occasion. Cette fois, "ce sera un Noël par téléphone et particulier, explique la retraitée. Ça fait un peu mal au cœur mais je me suis habituée à l'idée depuis un moment, il faut être raisonnable et tenir encore quelques mois." Certains membres de la famille, notamment dans le Grand-Est, ont été touchés par le coronavirus, alors pas question de risquer un nouveau cluster.

Vanda sera aussi chez elle : "Les personnes qui m'ont invitée, je sais qu'elles ne seront pas seules si je n'y vais pas, donc je peux me permettre de rester seule. Je préfère fêter les prochains Noël avec les gens que j'aime", plutôt que de prendre le risque d'être exposée au virus. Elle qui travaille comme femme de ménage chez des retraités ne veut pas être vecteur de contamination.

Des petits écarts

Pour les grandes familles, difficile de restreindre les festivités de façon à respecter la règle des six. "On sera sept adultes en comptant les parents et les beaux-parents, explique Xavier. D'habitude on est une vingtaine, donc vous voyez, on a tapé dans l'effectif !" Petit écart fait aussi dans la famille d'Aurélien : "On va être sept plus deux petits-enfants, contre une douzaine habituellement."

"Là on va être sept, dans une grande maison. On est éparpillés dans toute la France, _c'est la seule occasion de se réunir__,_lance Charlotte. Même si on est plus que six, on va fêter Noël." Chez Sandrine, le curseur grimpe un peu plus : "On sera neuf, mais c'est beaucoup moins que d'habitude. Et on va se répartir les rôles pour servir les boissons et les plats, ça évite que tout le monde touche à tout, histoire de limiter les risques." Essayer de respecter les gestes barrières pendant la soirée, tous l'ont en tête, même ceux qui s'autorisent une entorse sur le nombre de convives. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess