Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : le tireur en fuite identifié

Société

Nord : le maire de Wavrin fait creuser des tranchées contre l'installation des gens du voyage

mardi 18 août 2015 à 10:10 Par Eric Turpin et Théo Hetsch, France Bleu Nord

Le maire de Wavrin dans le Nord a fait creuser des tranchées aux abords des espaces verts de la commune pour empêcher les gens du voyage de s'installer avec leurs caravanes. La décision fait polémique.

Une tranchée pour empêcher les gens du voyage de s'installer sur la commune de Wavrin
Une tranchée pour empêcher les gens du voyage de s'installer sur la commune de Wavrin © Théo Hetsch - Radio France

Aux abords du terrain de foot ou du parc pour enfants, de gros tas de terre et des tranchées entourent désormais les espaces verts. Le maire de Wavrin, Alain Blondeau, a pris une décision radicale pour empêcher l'installation des gens du voyage sur sa commune. Une mesure qui fait polémique.

« Je pense que c'est une bonne méthode » , explique cet habitant, « A partir du moment où on ne veut pas que les gens stationnent, il faut être radical » . « Moi je n'ai jamais été importunée par les gens du voyage » , rétorque une habitante, « je ne trouve pas nécessaire de faire des trous un peu partout pour les empêcher de se garer » .

Il y a deux mois, une centaine de caravanes se sont installées à Wavrin, une commune de 7000 habitants entre Lille et Lens. Les gens du voyages sont restés deux semaines et sont repartis. Mais comme ils ne trouvaient pas d'autres emplacements, ils ont voulu revenir. D'où la construction de tranchées autour des espaces verts. 

Pas de terrain pour les gens du voyage

« Je me suis retrouvé avec un camp de plus de cent caravanes, alors que d'habitude c'est seulement une trentaine » , explique Alain Blondeau, le maire de Wavrin, « Même si les gens sont pour certains respectueux, il y a du nettoyage à faire, de l'eau et de l'électricité à fournir. C'est quand même un coût pour la ville. Je n'ai pas de terrain d'accueil aujourd'hui. Je fais au mieux »

La loi oblige pourtant depuis 15 ans toutes les communes de plus de 5 000 habitants à s'équiper d'une aire d'accueil pour les gens du voyage. Le maire de Wavrin, qui renvoie la faute à ses prédécesseurs, vient de présenter deux projets d'aménagement au préfet du Nord, qui devra trancher d'ici la fin de l'année.

Un tranchée a été creusée aux abords du terrain de foot de Wavrin - Radio France
Un tranchée a été creusée aux abords du terrain de foot de Wavrin © Radio France
A Wavrin, les espaces verts sont protégés par des tranchées  - Radio France
A Wavrin, les espaces verts sont protégés par des tranchées © Radio France
Les buttes de terre seront garnies de fleurs, assure le maire de Wavrin - Radio France
Les buttes de terre seront garnies de fleurs, assure le maire de Wavrin © Radio France

"La solution, ça a été de creuser des fossés"