Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Incendie de Notre-Dame

Notre-Dame de Paris : l'établissement public chargé de la restauration de la cathédrale se met au travail

-
Par , France Bleu Paris

Le général Jean-Louis Georgelin, ancien chef d'état-major des armées qui préside l'établissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame réunit ce mardi un premier conseil d'administration. L'établissement a cinq ans pour reconstruire la cathédrale.

Cinq ans pour reconstruire Notre Dame de Paris.
Cinq ans pour reconstruire Notre Dame de Paris. © Radio France - Noémie Bonnin

Paris, France

L'établissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame" de Paris qui rassemble une quarantaine de personnes, se met au travail. Il réunit ce mardi son premier conseil d'administration sous la présidence du général Jean-Louis Georgelin. L'ancien chef d'état-major des armées a cinq ans pour piloter la reconstruction de la cathédrale détruite en avril 2019.

Ce mardi, le général va présenter "sa méthode et ses priorités immédiates dans la conduite du chantier". Cette première réunion aura lieu à la base-vie près de la cathédrale. 

Le préfet d'Ile-de-France, la maire de Paris, l'archevêque de Paris et trois "personnalités qualifiées, françaises ou étrangères" font partie du conseil d'administration de cet établissement qui compte 12 membres.

Ils seront chargés de définir "un projet scientifique et culturel qui assurera la mise en valeur du chantier, y compris dans sa dimension internationale, et des savoir-faire nécessaires pour la conduite des opérations". 

Il devra aussi s'assurer de la "traçabilité du montant des fonds recueillis, de leur provenance, de leur affectation et de leur consommation". 

Un rapport d'activité sera publié tous les ans et il sera rendu public.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu