Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Incendie de Notre-Dame

Notre-Dame de Paris : le mécène François Pinault concrétise sa promesse de dons de 100 millions d'euros

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Après le milliardaire Bernard Arnault la semaine dernière, ce mardi c'est au tour du riche mécène François Pinault de concrétiser sa promesse de dons pour la restauration de Notre-Dame de Paris dévastée par un incendie le 15 avril 2019. Il a décidé de verser 100 millions d'euros à la Fondation.

Notre-Dame de Paris, vue de la rue du Cloître, le 29 juillet 2019
Notre-Dame de Paris, vue de la rue du Cloître, le 29 juillet 2019 © Radio France - Rémi Brancato

Paris, France

Les promesses de dons pour la restauration de Notre-Dame de Paris faites par des grandes fortunes, des entreprises ou encore des particuliers se concrétisent peu à peu.

Depuis le 17 avril 2019, juste après l'incendie de la cathédrale, et jusqu'à ce jour, la Fondation Notre-Dame a obtenu 380 millions d'euros. Certains dons ont déjà été encaissés, d'autres sont encore à venir. 

La semaine dernière, le milliardaire et industriel du luxe Bernard Arnault a donné 200 millions d'euros pour Notre-Dame. 

Ce mardi, c'était au tour du mécène breton François Pinault et de son fils François-Henri de signer, avec l'archevêque de Paris, Mgr Michel Aupetit, une convention qui concrétise leur promesse de dons de 100 millions d'euros. 

Les plus riches ont voulu se mobiliser

Au cours de son entrevue avec l'archevêque, François Pinault a confié : "Le 15 avril, à onze heures du soir, on regardait les images de la cathédrale en feu, on s'est concerté et on a décidé de ce don". Il a souligné qu'il avait décidé de sortir de la discrétion qui accompagne habituellement ce type de geste pour "en entraîner d'autres".  

Les 100 millions de la famille Pinault resteront à la Fondation Notre-Dame, même au cas où la restauration de la cathédrale s'avérait moins coûteuse que prévu, a précisé le mécène. L'argent sera versé au fur et à mesure des demandes de la Fondation.

On ne connait toujours pas le montant des travaux

Pour l'instant Mgr Aupetit, qui préside la Fondation Notre-Dame, a indiqué qu'il ne savait pas combien allait coûter la restauration de Notre-Dame ni combien de temps cela allait prendre. 

Actuellement 46.000 particuliers, 168 entreprises et 29 collectivités publiques françaises et étrangères ont apporté dans les caisses de la Fondation 36 millions d'euros. Et les dons continuent d'arriver au rythme de 140 par semaine.  

D'autres promesses vont être officialisées d'ici fin 2019

D'ici fin octobre, d'autres contributions à la Fondation Notre-Dame seront "officialisées", comme celle de la région Ile-de-France qui a promis 10 millions d'euros

Le groupe AXA versera 5 millions pour la création d'une Fondation spéciale qui soutiendra notamment "le rayonnement de la cathédrale pendant la durée du chantier".  

Pour la souscription nationale, trois fondations - la Fondation du patrimoine, la Fondation Notre Dame et la Fondation de France - ainsi que le Centre des monuments nationaux, gèrent la collecte pour l'Etat.

Le produit des dons est reversé par les fondations à l'État puis à l'établissement public quand celui-ci sera mis en place en novembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu