Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Fusion BFC : pour l'agence de développement économique du Nord Franche-Comté, l'aire urbaine ne sera pas oubliée

Belfort, France

La nouvelle région Bourgogne Franche-Comté est désormais une réalité. Que va-t-elle changer économiquement ? L'invité de France Bleu Belfort Montbéliard ce mardi était Gilles Cassotti, directeur de l'agence de développement économique Nord Franche-Comté.

Gilles Cassotti
Gilles Cassotti - Sébastien Germain

Quelle place économique pour le Nord Franche-Comté ? Gilles Cassotti, directeur de l'agence de développement économique Nord Franche-Comté, n’est pas inquiet par la concurrence entre l’aire urbaine Belfort-Montbéliard-Héricourt d'un côté et Dijon et Besançon de l'autre.

« Nous sommes le premier bassin industriel de cette région »

Gilles Cassotti n’imagine pas que le Nord Franche-Comté soit oublié par Marie-Guite Dufay : « Le Nord Franche Comté est l’un des premier bassins industriels de France et nous sommes le premier bassin industriel de cette région. L’ensemble des élus de cette grande région ne peuvent pas tourner le dos à l’économie française. »

« La région va être sollicitée pour nous aider »

Les tractations pour définir quels projets vont être financés par la région vont avoir lieu dans les prochaines semaines. Selon Gilles Cassotti, le Nord Franche-Comté a quelques projets importants à soumettre à la région : « Le port de Bourogne est un enjeu clef pour que GE puisse transporter la turbine vers le lieu de destination finale. Il y a des sujets majeurs sur Montbéliard avec l’avenir du site PSA et les premiers travaux qui ont déjà été engagés je ne vois pas la région ne pas être sollicitée ».

Une concurrence avec Dijon et Besançon ?

Pour Gilles Cassotti, la région ne va pas privilégier un territoire plutôt qu’un autre même si Besançon et Dijon comptent plus d’habitants : « Est-ce qu’on fait un concours de la taille des communes par rapport au nombre d’habitants ou par rapport au poids économique ? Il me semble que l’emploi est l’une des priorités de Marie-Guite Dufay, la nouvelle présidente de la région. Quand on voit notre poids économique nous ne pouvons pas être oubliés. »

L'invité Gilles Cassotti

Lire aussi : Bourgogne-Franche-Comté : Marie-Guite Dufay (PS) présidente du conseil régional

Choix de la station

À venir dansDanssecondess