Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Orléans : polémique sur la charte de la laïcité, pour l'évêque "nous vivons une laïcité un peu hors normes"

-
Par , France Bleu Orléans

Jacques Blaquart estime que la polémique autour de la charte de laïcité adoptée par la majorité de droite au conseil municipal d'Orléans est stérile. Au sujet de la possibilité pour les élus de prier lors des fêtes de Jeanne d'Arc, l'évêque d'Orléans évoque "une laïcité un peu hors normes" à Orléans

Monseigneur Jacques Blaquart, évêque d'Orléans
Monseigneur Jacques Blaquart, évêque d'Orléans © Radio France - Antoine Denéchère

Invité sur France Bleu Orléans ce lundi matin, Jacques Blaquart, évêque d'Orléans, a réagi à la polémique qui fait suite à l'adoption le 10 décembre de la charte de la laïcité par le conseil municipal d'Orléans. Un article de ce texte prévoit en effet que les élus, ceints de leurs écharpes tricolores, seront exceptionnellement autorisés à prier ou communier lors de la messe organisée chaque année, pendant les fêtes de Jeanne d'Arc, à la cathédrale d'Orléans.

Cette suspension officielle de la laïcité, le temps d'une cérémonie religieuse, suscite l'opposition de la gauche, mais aussi des marcheurs orléanais, qui y voient tous une atteinte à la laïcité. Le rapporteur général de l’Observatoire général de la laïcité s'est lui aussi montré critique sur cette charte orléanaise. Monseigneur Blaquart, évêque d'Orléans, estime sur France Bleu Orléans qu'il s'agit d'une "polémique stérile"

On vit, ici, une laïcité un peu hors normes"

"Il faut prendre un peu de recul, les fêtes de Jeanne d'Arc sont de fait des fêtes un peu extra-ordinaires, dans la mesure où c'est l'Histoire, le personnage de Jeanne d'Arc, qui font qu'armée, municipalité et Église vivent quelque chose d'assez inhabituel", répond l'évêque d'Orléans. "Quand je suis arrivé ici il y a dix ans, je me disais "oui, on vit une laïcité un peu hors normes ici à Orléans, mais dans le respect de chacun", mais il faut se rappeler ce qu'est la laïcité, c'est le respect des convictions de chacun".

C'est un peu stérile"

"Après, est-ce qu'un élu parce qu'il a une écharpe [lors de la messe célébrée dans le cadre des fêtes johanniques le 8 mai à la cathédrale d'Orléans] ne peut pas aller communier ? Je trouve que c'est un peu stérile, quoi. Alors fallait-il l'indiquer sur la charte de la laïcité pour le jour spécifique de la messe des fêtes de Jeanne d'Arc ?", poursuit Jacques Blaquart, sans répondre explicitement à cette question, à notre micro.

Nous ne sommes pas coupés en tranches"

"Nous ne sommes pas coupés en tranches, je serais chrétien à certains moments et à d'autres surtout pas ?Et j'ai envie de dire à tous ceux qui déclenchent la polémique : que craignez-vous ? N'ayons pas peur ! La vraie laïcité, c'est le respect de chacun. J'espère que le soufflet va retomber et que les élus qui veulent vivre leur foi pourront la vivre".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess