Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

"Nous voulons prendre nos propres décisions", déclare Samia Ghali à propos du conseil scientifique à Marseille

-
Par , France Bleu Provence

Samia Ghali souhaite la création d'un conseil scientifique spécifique à Marseille pour gérer la crise sanitaire. La deuxième adjointe à la mairie ne veut plus dépendre des règles prises par Paris. Le conseil municipal a validé sa proposition.

Samia Ghali veut que Marseille puisse prendre ses décisions sanitaires face au Covid-19.
Samia Ghali veut que Marseille puisse prendre ses décisions sanitaires face au Covid-19. © Radio France - Camille Payan

Elle ne veut plus dépendre de Paris. Ce n'est pas une déclaration d'indépendance, mais ça y ressemble un peu. Samia Ghali, la 2e adjointe de la Ville de Marseille, souhaite la création d'un conseil scientifique spécifique à Marseille. Elle estime que les décisions qui concernent les règles pour lutter contre la propagation du coronavirus doivent être prises localement par des acteurs de la vie locale : "Chaque ville a sa propre stratégie, chaque ville ne réagit pas pareil face au Covid. Avec tout ce qui s'est passé à Marseille avec les bars et les restaurants et les choix qui ont été faits par le gouvernement qui ne sont pas en adéquation avec ce qui se passe ailleurs, j'ai proposé la création de ce conseil". 

Samia Ghali assure que ce n'est pas un conseil en contradiction avec celui de Paris, mais elle estime qu'il faut des décisions aujourd'hui "objectives". Dans ce conseil seraient associés des médecins, mais pas seulement : des élus, des membres de la chambre de commerce, la préfecture mais aussi les marins-pompiers de Marseille.  

"Le but c'est d'avoir notre propre analyse objective." - Samia Ghali 

Lundi le conseil municipal de Marseille a validé la proposition de Samia Ghali. C'est donc désormais à la maire Michèle Rubirola de décider de sa mise en place et dans quelles mesures. Une  proposition qui ne plait pas vraiment à Renaud Muselier. Le président de la Région PACA évoque dans un communiqué "un facteur de confusion et de cacophonie". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess