Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nouveau coup de gueule de Brigitte Bardot pour la défense des animaux

-
Par , France Bleu Provence
Var, France

Brigitte Bardot met en cause le gouvernement et le président de la République, Emmanuel Macron, pour leur inaction en matière de défense des animaux.

Brigitte Bardot ici à La Londe les Maures dans le Var
Brigitte Bardot ici à La Londe les Maures dans le Var © Maxppp - François Gloriès

BB n'y va pas par quatre chemins. Dans une nouvelle campagne médiatique, elle estime que la France est l'un des pays d'Europe les plus permissifs en matière de souffrance animale : élevage intensif, corridas, chasse à courre, gavage des oies, animaux dans les cirques, etc.

La lettre de Brigitte Bardot publiée sur les réseau sociaux et dans la presse
La lettre de Brigitte Bardot publiée sur les réseau sociaux et dans la presse - Fondation Brigitte Bardot

À quand un ministère de la cause animale ?

Pour le porte parole de la fondation, Christophe Marie, les signes envoyés par Nicolas Hulot, par Stéphane Travert le ministre de l'agriculture ou encore par Emmanuel Macron n'incitent pas les défenseurs des animaux à l'optimisme quant à l'obtention de lois plus strictes en matière de souffrances animales : "à quand l'interdiction de la corrida, l'interdiction des élevages pour gaver les oies ou produire de la fourrure, à quand un ministère de la cause animale ?"

Une opinion de plus en plus sensibilisée

Des actes politiques en 2018, c'est désormais le cheval de bataille de la fondation Brigitte Bardot. "L'attente des Français est forte, on le voit à chaque scandale dénoncé par l'association L214 ou par la SPA, les réactions sont unanimes sur les réseaux sociaux, dans les médias, parfois dans la rue" poursuit Christophe Marie.

Ce mois-ci Emmanuel Macron a crispé les défenseurs des animaux en  félicitant des chasseurs après une chasse à courre au château de Chambord.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess