Société

Nouveau dispositif écotaxe : l'axe Saint-Lô-Caen-Rennes taxé pour les poids lourds

Par Jacqueline Fardel, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin lundi 23 juin 2014 à 10:28

Un portique écotaxe sur une route nationale
Un portique écotaxe sur une route nationale © Philippe Renault - Maxppp

Le gouvernement a enterré l'écotaxe et propose un dispositif allégé : le péage transit poids lourds qui concernera, dès 2015, un seul axe dans la Manche, l'A84. La N 13 entre Caen et Cherbourg n'est plus concernée.

Le dispositif de l'écotaxe sera remplacé d'ici au 1er janvier 2015 par un "péage de transit poids lourds ** " concernant les camions de plus de 3,5 tonnes et installé sur 4.000 kilomètres de routes ** au lieu des 15.000 initialement prévus. Les camions devront être équipés d'un GPS qui calculera le nombre de kilomètres parcourus. Principale cible de cette écotaxe new look : les camions étrangers qui traversent la France du nord au sud en évitant les péages. Une refonte qui suscite déjà des controverses chez les écologistes, mais aussi chez les Bonnets rouges.

La nouvelle carte n'épargne pas notre région mais iIl n' y a plus qu'un seul axe concerné en Basse-Normandie : le tronçon de l'A84 entre Caen et Rennes, via Saint-Lô. Il fait partie des itinéraire retenus, ceux de grand transit qui voient défiler plus de 2500 poids lourds par jour. Une autoroute, rappelons-le, sans péage sur ses 170 kilomètres.

La nationale 13 pas taxée

D'autres axes n'ont finalement pas été retenus** par cette nouvelle mouture du projet : c'est notamment le cas de la nationale 13 entre Caen et Cherbourg , et du tronçon entre la capitale régionale et Falaise. La voie empruntée par le gouvernement, c'est donc celle du compromis, après des mois de manifestations notamment en Bretagne. Mais également en Normandie : il y a six mois, le [portique de Pontorson** ,](/infos/a84-le-portique-ecotaxe-incendie-finalement-demonte-pres-de-villedieu-les-poeles-1264006 "A84: le portique écotaxe incendié finalement démonté près de Villedieu-les-Poëles") dans le Sud Manche, avait été très endommagé par un incendie volontaire. Incendie qui avait obligé les autorités à enlever le portique.

La taxe devait rapporter près d'1,1 milliards d'euros à l'échelle du pays. après cette révision, elle ne devrait en rapporter que la moitié .

Voir en plein écran