Société

Nouveaux calendriers scolaires à Bordeaux: le rythme de l'enfant a été oublié

Par Stéphanie Brossard, France Bleu Gironde vendredi 10 avril 2015 à 6:50

11 semaines pour refermer l'année scolaire l'an prochain?
11 semaines pour refermer l'année scolaire l'an prochain? © maxppp

C'est ce vendredi que le Conseil Supérieur de l'Education (qui rassemble les acteurs de la communauté éducative) donne son avis sur le projet de calendrier scolaire pour les 3 ans à venir. Le troisième trimestre a été remanié au bénéfice du lobby du ski et au détriment de l'enfant selon les enseignants.

On ne peut pas parler de révolution. Il y a toujours 3 zones, même si l'Académie de Bordeaux ne sera plus avec celle de Paris, mais avec Auvergne Rhône-Alpes et Bourgogne. Le Pont de l'Ascension sera désormais accordé aux 3 zones. Mais surtout, les vacances de printemps seront avancées d'une semaine, et le troisième trimestre, de fait, allongé. Il restera ainsi 11 semaines de cours entre la fin des vacances de printemps et les vacances d'été au mois de juillet (et même 12 sur la zone C Toulouse-Montpellier-Paris) au lieu de 7 aujourd'hui.

11 semaines c'est inconcevable pour Mélody une maman Bordelaise

L'industrie du tourisme et du ski s'en félicite: c'était une demande des maires de communes de montagne et de l'industrie hôtelière qui avait mis dans la balance 35 000 emplois avec des vacances de printemps trop tardives. Mais les enseignants et les parents d'élèves s'insurgent: les intérêts de l'enfant, pourtant mis en avant pour la mise en place de la semaine de 4 jours et demi, ont cette fois-ci été oublié. Il restera ainsi 11 semaines de cours entre la fin des vacances de printemps et celles d'été en juillet (et même 12 sur la zone C Toulouse-Montpellier-Paris) au lieu de 7 aujourd'hui.Le lobby du ski a été plus fort, au mépris de la santé des enfants selon Agnès Dumant co-secrétaire départementale du Snuipp en Gironde, le principal syndicat du 1er degré.

Le lobby des sports d'hiver a gagné pour Agnès Dumant

L'année scolaire sera remaniée pour les 3 ans à venir - Radio France
L'année scolaire sera remaniée pour les 3 ans à venir © Radio France