Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nouvel An : Dans le Doubs, la bamboche n'est pas terminée

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Pour célébrer le passage à la nouvelle année, le gouvernement avait recommandé un nombre de six convives maximum. Mais à Solemont, dans le Doubs, une quinzaine d'irréductibles copains s'est rassemblée pour le réveillon. Sans oublier pour autant le risque de contamination.

Le gouvernement recommandait de limiter à six le nombre de convives pour le Nouvel An
Le gouvernement recommandait de limiter à six le nombre de convives pour le Nouvel An © Maxppp - Francois Destoc

"On a déjà tous eu le Covid, on ne risque plus rien !" avance l'un, misant sur l'immunité collective. "Moi j'ai fait un test avant de venir" renchérit l'autre. Certes, ils sont quatorze autour de la table dans cette maison de Solemont, dans le Doubs, mais ils assurent qu'ils n'ont pas oublié les risques de transmission du virus. 

Ces copains de longue date ne se sont pas réunis depuis longtemps, confinement oblige. Alors ils se rattrapent pour le Nouvel An, autour d'une raclette.  "Et encore, là c'est un groupe très restreint. D'habitude on est plutôt une trentaine..." explique Elodie.

Pour se rejoindre ce soir, certains ont bravé le couvre-feu... "Il était 20 h 05, 20 h 10, on était un peu en retard..." nuance Marie. "On s'est fait arrêter sur la route, on a dit une petite excuse, qu'on allait garder des enfants... et on a pu repartir."

Tourner la page ensemble

" C'était important de se retrouver pour fêter la nouvelle année, pour passer à autre chose. Moi qui travaille dans la grande distribution, j'ai vécu la crise du Covid en première ligne, ça a été une année très compliquée" confie Elodie.

"J'ai l'impression que c'est dur d'être jeune, depuis quelques temps, que ce soit pour le boulot, pour tout... Mais on est content de se retrouver, on fait comme si de rien n'était, comme si tout allait bien" développe Ragnar.

Mariage et voyages annulés, projets remis à plus tard... L'année a bouleversé le quotidien de tous les convives. Tous ? Non ! Il y en a un qui s'en sort bien : "J'ai acheté une maison, j'ai mené mes projets" s'enthousiasme l'hôte de la soirée.

Place à 2021

Qui dit nouvelle année, dit nouveaux projets. Certains gardent espoir, comme Marie : "Si on peut, on va faire les voyages qu'on a pas pu faire !

Ragnar est moins optimiste : "Je pense qu'on va continuer à galérer en 2021."

Les bonnes résolutions ? "Manger moins de raclette !" rigole un des convives. Avant d'entamer un décompte avec ses amis : "Cinq, quatre, trois, deux, un... Bonne année !" Tout le monde tape des mains sur la table, un "Je vous aime" retentit dans la salle. Ici, 2021 débute comme 2020 s'est terminée : les copains d'abord. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess