Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Pour le réveillon du Nouvel An, le préfet du Gard interdit la vente de certains produits

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Pour éviter tout incident pendant la nuit du réveillon de la Saint-Sylvestre, le préfet du Gard prend un arrêté pour interdire la vente de produits potentiellement dangereux.

Les feux d'artifice parmi les produits interdits
Les feux d'artifice parmi les produits interdits © Maxppp - Philippe Turpin

Gard, France

Le passage à la nouvelle année est souvent synonyme de soirées arrosées qui peuvent parfois dégénérer. Pour prévenir d'éventuels désordres, le préfet du Gard publie ce jeudi 26 décembre un arrêté interdisant la vente de feux d'artifices, de carburants en jerrycan, de produits inflammables ou chimiques, de bouteilles de gaz et d'alcools des groupes 3 à 5 au sein des débits de boisson temporaires. Cette interdiction est valable pour l'ensemble des communes du Gard du lundi 30 décembre 2019 au mercredi 1er janvier 2020 inclus. 

La liste des produits concernés 

  • L’acquisition, la cession et la vente des artifices de divertissement des catégories F1 à F4, C1 à C4, des articles pyrotechniques des catégories T2 et P2 ainsi que tout dispositif de lancement de ces produits. La détention et l’utilisation de ces artifices de divertissement sont interdites sur la voie et les espaces publics ou en direction de la voie et des espaces publics et dans les autres lieux de grands rassemblements.

Ces interdictions ne concernent pas, dans le cadre de leur activité, les professionnels titulaires du certificat de qualification.

  • La distribution, le transport, la vente et l’achat de carburants et de tous produits inflammables ou chimique dans des récipients transportables ainsi que la distribution, le vente et l’achat de bouteilles de gaz.
  • La vente à emporter de boissons alcooliques des groupes 3 à 5 au sens de l’article 3321-1 du code de la santé publique, au sein des débits de boissons temporaires.
  • Toute consommation de boissons alcooliques des groupes 3 à 5 en sens de l’article 3321-1 du code de la santé publique, sur la voie publique.

La menace terroriste toujours élevée

Le préfet rappelle que la menace terroriste reste élevée et que le plan Vigipirate est activé au niveau "sécurité renforcée-risque attentat". Dans ce contexte, il engage chacun à faire preuve de vigilance et à signaler sans délai tout comportement suspect aux forces de sécurité en composant le 17.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu