Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nouvelle action devant le Marineland d'Antibes pour dire "non à la captivité"

-
Par , France Bleu Azur

Les collectifs "Groupe Anti-Captivité" (GAC) et "Sans voix PACA" ont organisé un rassemblement ce samedi devant le parc animalier Marineland à Antibes. Ils souhaitent sensibiliser le public et dénoncer les conditions de vie des animaux et demander à la direction du parc de cesser les reproductions.

Le collectif "Groupe anti-captivité" a orgnanisé une action ce samedi devant le Marineland d'Antibes
Le collectif "Groupe anti-captivité" a orgnanisé une action ce samedi devant le Marineland d'Antibes - Corinne Bouvot

Une soixantaine d'opposants au Marineland d'Antibes se sont retrouvés devant le parc animalier ce samedi, entre 16 et 18 heures pour dire "non à la captivité". Deux collectifs animalistes, "Groupe Anti-Captivité" (GAC) et "Sans voix PACA" sont à l'initiative de cette manifestation, avec le soutien des associations "One Voice" et "Sea Shepherd". 

Ours polaire et Côte d'Azur ... voilà tout est dit ...

Les militants souhaitent sensibiliser le public, dénoncer les conditions de captivité des animaux et demandent à la direction du parc de cesser au moins les reproductions. Trois ours polaires et deux dauphins sont nés depuis le début de l'année au Marineland. _"Ce n'est pas parce qu'un animal est né en captivité qu'il perd ses besoins fondamentaux, ce n'est pas en une génération qu'il perdra son instinct", déclare Corinne Bouvot l'une des fondatrice du collectif " Groupe anti-captivité" (GAC). Rien ne remplacera jamais le milieu naturel de ces animaux insiste-t-elle. "Ours polaire et Côte d'Azur .. voilà tout est dit". _

Les opposants au Marineland d'Antibes ont à nouveau manifesté ce samedi
Les opposants au Marineland d'Antibes ont à nouveau manifesté ce samedi - Didier Pazery/One Voice

Les reproductions au sein du parc se font par insémination, c'est une manne financière énorme

Eric Devillard, également l'un des membres fondateur du collectif GAC accuse le parc de faire de business sur le dos de ces animaux. "Le Marineland est géré par des financiers. Ils apportent peut-être quelques bienfaits à la science, mais il n'y aucun altruisme. Les reproductions au sein du parc se font par insémination, c'est une manne financière énorme. Par exemple, une orque peut être vendue 1,2 million d'euros. Ces animaux intéressent la Chine". 

A l'occasion de la réouverture du parc animalier, le 19 juin, Pascal Picot, le directeur général du Marineland s'est exprimé au sujet de ces voix qui s'élèvent contre la captivité des animaux : "Je n'ai rien à dire pour les convaincre. Nous, on reste sur des bases scientifiques, eux prêchent sur la base de convictions".

Deux autres manifestations prévues cet été 

Deux manifestations sont prévues cet été. La premier le 19 juillet prochain, la seconde le 16 août, devrait être de plus grande ampleur : 80 associations françaises et étrangères (Etats-Unis, Algérie, Argentine, Espagne ...)  appellent à manifester à cette date. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu