Société

Nouvelle carte de la pauvreté en Lorraine : quelles zones prioritaires?

Par Robert Aymeric, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu Sud Lorraine mardi 17 juin 2014 à 17:42

Les 108 nouvelles communes dont les quartiers vont bénéficier d’aides
Les 108 nouvelles communes dont les quartiers vont bénéficier d’aides © IDÉ

CARTE INTERACTIVE - Le gouvernement a publié mardi matin les 1.300 zones prioritaires pour la politique de la ville, réparties sur 700 communes. Si certaines communes lorraines sortent des zones prioritaires, d'autres comme Pont-à-Mousson intègrent le dispositif d'aide. Ville par ville, quartier par quartier, naviguez sur notre carte.

Vous pouvez naviguer, zoomer et dézoomer sur la carte pour voir la zone qui vous intéresse 

Cette carte représente en rouge les quartiers prioritaires retenus par le ministère de la Ville.Source : ministère de la Ville 

Le gouvernement a publié ce mardi matin les 1.300 zones prioritaires pour la politique de la ville, répartis sur 700 communes. Et comme le seul critère retenu est désormais le revenu, la carte dévoile de nouvelles poches de pauvreté en France.

Moins de 11.250 euros pas an

Jusqu’ici, fruit d’une série de mesures accumulées, la politique de la ville concernait 2500 quartiers répartis sur 900 communes. Mais certaines étant contestées, le gouvernement a choisi de remettre tout à plat. Résultat: ont été rentenues les zones où plus de la moitié de la population vit avec moins de 11.250 euros pas an (soit 60 % du revenu médian national).

Avec ce critère, 300 communes sortent de ce dispositif et une centaine de communes font leur entrée. En Lorraine, 35 communes sortent du système d'aide. En Meurthe-et-Moselle: Herserange, Longwy, Mont-Saint-Martin, Lunéville, Toul, Jarville-la-Malgrange, Nancy, Laxou, Tomblaine, Essey-lès-Nancy, Vandoeuvre-lès-Nancy, Maxéville, Malzéville. Dans la Meuse : Bar-le-Duc et Verdun. En Moselle: Forbach, Behren-lès-Forbach, Sarrebourg, Fameck, Uckange, Thionville, Yutz, Sarreguemines, Freyming-Merlebach, Hombourg-Haut, Guénange, Saint-Avold, Folschviller, Creutzwald, Metz, Woippy. Dans les Vosges: Epinal, Golbey, Remiremont, Saint-Dié-des-Vosges

Contrairement aux communes de Champigneulles, Frouard et Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle) qui vont désormais pouvoir bénéficier des crédits dévolus à la politique de la Ville.

Les fonds du ministère de la Ville, un peu plus de 300 millions d'euros, ne représentent pas des sommes importantes (de l'ordre de 31 euros par habitant en Seine-Saint-Denis, par exemple) mais figurer sur la liste permet aussi de demander à entrer dans le programme de rénovation urbaine, lui doté de moyens très importants.

2 minutes pour comprendre la politique de la villepar villegouvfr