Société

Nouvelle carte de la pauvreté : quid dans la Loire ?

Par Anne-Laure Bousiges, France Bleu Saint-Étienne Loire mardi 17 juin 2014 à 19:55

Vue aérienne de Saint-Etienne
Vue aérienne de Saint-Etienne © Maxppp

CARTE INTERACTIVE. Le nouveau programme de rénovation urbaine a été lancé mardi par la ministre chargée de la ville : 1.300 quartiers concernés en France. A la clé, il y a une enveloppe globale de 5 milliards d'euros sur 10 ans pour la rénovation urbaine. Pour choisir quels quartiers auront droit à cet argent, le gouvernement se base sur un critère : la pauvreté. Réactions dans la Loire.

Cette carte représente en rouge les quartiers prioritaires retenus par le ministère de la Ville. Zoomez et dézoomez, déplacez-vous dans la carte pour voir plus précisément les communes concernées dans la Loire.Source : ministère de la Ville 

Dans la Loire, il y a les communes qui sortent du dispositif : Firminy, l'Horme, Unieux, Feurs et dans le roannais, Mably et Riorges. Pour la Haute-Loire : Chadrac et Espaly-Saint-Marcel. En revanche avec ce critère unique, Montbrison, Andrézieux et La Grand Croix font partie de ce nouveau dispositif.

Reportage à Firminy, qui ne fait plus partie des villes qui recevront des aides de l'Etat.

6h50 Quartiers prioritaires

Gael Perdriau, le maire UMP de Saint-Etienne déplore la réduction du nombre de quartiers concernés qui passent de 11 à 7 dans sa ville.

Quartiers prioritaires PAF

Avis que ne partage pas Florent Pigeon, ancien adjoint en charge de la politique de la ville à Saint-Etienne sous Maurice Vincent et actuel Président du groupe d'opposition PS/PC/PRG. Pour lui ce critère unique simplifie bien des démarches.

Quartiers prioritaires PIF

Ce critère unique satisfait également l'ancienne maire socialiste de Roanne Laure Déroche.

Quartiers prioritaires BOB

On en parle à 8h10 avec l'invité France Bleu matin, Gilles Artigues,  le Premier adjoint à la ville de Saint-Etienne en charge de la politique de la ville et pour l'agglomération.