Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

Nouvelle manifestation à Chambéry : "Je préfère perdre un samedi plutôt que 300 euros sur ma retraite"

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Les manifestations s'enchaînent contre la réforme des retraites. Selon la police, environ 450 personnes ont manifesté ce samedi matin à Chambéry. Le mot d'ordre : ne surtout pas lâcher.

Nouvelle manifestation à Chambéry
Nouvelle manifestation à Chambéry © Radio France - Luc Chemla

Même le week-end, les manifestations contre la réforme des retraites continuent en Pays de Savoie. Environ 450 personnes, selon la police, se sont rassemblées devant la préfecture ce samedi matin à Chambéry, avant de manifester dans les rues de la ville. 

Le rendez-vous était donné devant la préfecture  - Radio France
Le rendez-vous était donné devant la préfecture © Radio France - Luc Chemla

Dans le cortège, tous ont le même souhait : "le retrait de la réforme". C'est le cas de Paulo, en congé de fin de carrière mais il a longtemps été vendeur chez Carrefour à Chambéry. Il l'affirme : "Je préfère perdre un samedi plutôt que 300 euros sur ma retraite. Je pourrais rester chez moi avec ma femme et mon fils mais c'est un combat d'aujourd'hui, pas de demain. J'ai le sentiment que si on laisse tomber, on va prendre une bonne pastille et d'autres projets arriveront ensuite. C'est un devoir d'être là et je n'ai pas envie de perdre mes droits. Que cela soit samedi, dimanche, lundi mardi, c'est la même chose, je dois participer."

Une cinquantaine d'avocats étaient présents - Radio France
Une cinquantaine d'avocats étaient présents © Radio France - Luc Chemla

La manifestation a également été marquée par la présence d'une cinquantaine d'avocats. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu