Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nouvelle mobilisation des salariés du centre de santé Bouffard Vercelli

-
Par , France Bleu Roussillon

Salariés mais aussi quelques patients et leur famille se sont rassemblés vendredi après midi devant la mairie d'Argelès-sur-Mer. Ils craignent toujours la délocalisation de l'activité à Perpignan. Le député-maire a promis de défendre leurs intérêts devant l'Agence Régionale de Santé le 19 juin.

Les salariés du centre Bouffard-Vercelli devant la mairie d'Argelès
Les salariés du centre Bouffard-Vercelli devant la mairie d'Argelès © Radio France - Anne-Natacha Bouillon

Ils avaient fait une pause pendant les élections municipales. Afin que la campagne se déroule dans la sérénité, le projet de délocalisation du centre de santé Bouffard-Vercelli de Cerbères à Perpignan a été suspendu. Depuis, les 250 salariés ont multiplié les courriers aux élus, à l'ARS (Agence Régionale de Santé) et au ministère, sans réponses. Ils ont donc décidé de se faire de nouveau entendre vendredi après midi. 

Salariés, mais aussi certains patients autorisés à sortir du centre et leur famille se sont déplacés en masse devant la mairie d'Argelès-sur-Mer. Le député-maire Pierre Aylagas leur avait promis de suivre le dossier de près. Il a obtenu un rendez-vous avec l'ARS le 19 juin, et fera tout pour que certains salariés ou leurs représentants syndicaux soient également reçus.

Bouffard / PIF Aylagas

Ces annonces n'ont pas forcément soulagé les salariés. Ils estiment qu'ils auraient du être tenu au courant avant de se mobiliser. Certains n'ont plus confiance en l'ARS, ils en appellent directement à la ministre de la santé, Marisol Tourraine.

Bouffard / PAF association

Les salariés se sont constitué en une association contre la délocalisation du centre. Tant qu'ils n'auront pas obtenu une décision ferme et définitive, ils ne baisseront pas les bras, ni la voix.

Bouffard / Enrobé

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess