Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Nouvelle saisie de chardonnerets élégants à Port-Saint-Louis-du-Rhône

-
Par , France Bleu Provence

Le 2 octobre dernier, les inspecteurs de l'environnement de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) ont saisi à Port-Saint-Louis-du-Rhône 14 oiseaux d'une espèce protégée, le chardonneret élégant. La brigade de gendarmerie a interpellé un individu.

 Chardonneret élégant sais par les agents de l'ONCFS
Chardonneret élégant sais par les agents de l'ONCFS - ONCFS

Port-Saint-Louis-du-Rhône, France

C'est la présence de cages-pièges dans un jardin privé qui a intrigué les agents de l'ONCFS. Ces cages appelées "trébuchets" sont utilisées pour capturer des passereaux sauvages. L'une d'elles contenait un chardonneret élégant (Carduelis carduelis) qui servait d’appelant pour attirer des spécimens sauvages. Lors de la perquisition, 14 chardonnerets élégants, trois pièges, et 11 cages individuelles ont été découverts. 

L’occupant des lieux a été immédiatement interpellé et sera jugé prochainement au tribunal de grande instance de Tarascon. Quant aux oiseaux, ils feront l’objet d’un contrôle de leur état de santé par un centre de soins habilité avant d'être relâchés.

Le trafic des espèces animales protégées, quatrième trafic après celui des stupéfiants

En France, l'espèce du chardonneret élégant est en déclin avec une disparition de moitié ces dernières années (-44%). Bien qu'il soit une espèce protégée, cet oiseau est la cible d’un trafic persistant en raison de la beauté de son plumage et de son chant mélodieux. L'espèce pourrait d'ailleurs intégrer la liste rouge des espèces menacées établie par le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) et le Comité français de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). 

La capture, la vente et l’achat sont passibles de trois ans d’emprisonnement et de 150.000 euros d’amende. Le trafic des espèces animales protégées est le quatrième trafic après celui des stupéfiants, des armes à feu et le trafic d'êtres humains. 

Oiseaux saisis par l'ONCFS à Port Saint Louis du Rhône - Aucun(e)
Oiseaux saisis par l'ONCFS à Port Saint Louis du Rhône - ONCFS
Choix de la station

France Bleu