Société

Nucléaire : la sécurité de l'EPR de Flamanville de nouveau pointée du doigt

Par Benoît Martin, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin mercredi 8 avril 2015 à 10:29

Vue sur le chantier de l'EPR Flamanville 3 en mars 2015.
Vue sur le chantier de l'EPR Flamanville 3 en mars 2015. © EDF Médiathèque - Alexis Morin- Antoine Soubigou

On apprend ce mardi que la cuve qui doit accueillir le futur réacteur de l'EPR de Flamanville dans la Manche présenterait des imperfections. De nouveaux tests vont être réalisés sous le contrôle de l'autorité de sûreté nucléaire. Pour Europe-Ecologie-Les Verts, c'est l'incident de trop : il faut abandonner le projet.

Nouveaux déboires sur le chantier nucléaire de Flamanville 3 dans la Manche. Une nouvelle anomalie a été détéctée sur la cuve de l'EPR , réacteur nucléaire de troisième génération. La mise en service du chantier a été plusieurs fois reportée, elle est programmée à 2017.

De nouveaux essais sous contrôle

Mais d'ici là, il faut s'assurer que la cuve est bien aux normes. La ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, a demandé que les nouveaux essais engagés par Areva se fassent sous contrôle de l'ASN, l'autorité de sûreté nucléaire.

Arrêt du chantier ?

Mais Europe Ecologie les Verts appelle à l'arrêt du chantier. Il y a danger selon sa porte parole nationale Sandrine Rousseau.

Les directions d'Areva et d'EDF n'ont pas souhaité réagir. Dans un communiqué commun, elles font savoir que de nouveaux essais seront effectuées, le démarrage de l'EPR 3 est également maintenu à 2017.