Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nuisances sonores à Corent dans le Puy-de-Dôme : les habitants lancent une pétition

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne
Corent, Puy-de-Dôme, France

Depuis septembre, les habitants de Corent subissent des nuisances sonores importantes. Ces nuisances semblent provenir d'un nouveau bâtiment sur le site de la Banque de France à Vic-le-Comte, en contrebas de leur village. Ils lancent une pétition pour faire cesser ce bruit.

Cinq habitants de Corent signataires de la pétition. En arrière-plan, le site de la Banque de France à Vic-le-Comte qui produit une nuisance sonore pour ces corentais.
Cinq habitants de Corent signataires de la pétition. En arrière-plan, le site de la Banque de France à Vic-le-Comte qui produit une nuisance sonore pour ces corentais. © Radio France - François Rauzy

" Cela fait 40 ans que je vis à Corent, et jusqu'ici, on avait jamais eu de problèmes avec la Banque de France. " Ce sont les mots de Françoise Plantecoste. Cette corentaise est à l'initiative de la pétition qui vise à stopper les nuisances sonores dans le village. Depuis septembre dernier, un bruit permanent gêne les habitants qui habitent sur le flan de la montagne qui surplombe le site de la Banque de France de Vic-le-Comte. Un bruit qui ne cesse jamais : " La nuit on s'endort encore plus tard parce qu'on fait une fixette sur ce bruit. Ca décale tout le rythme du sommeil. " Avec quelques autres habitants du village, Françoise Plantecoste a essayé de joindre la Banque de France, mais en cette période de fêtes, difficile de trouver un interlocuteur. Chantal treuil, conseillère municipale à Corent, a tout de même eu un directeur au téléphone : " Ce monsieur m'a dit que les normes étaient respectées. Il m'a indiqué que des tests sonores avaient été effectués en décembre 2016. Je lui ai fait remarquer que c'était bien avant que les bruits ne commencent. Mais d'autres tests vont être effectués selon lui. Je lui ai demandé de nous transmettre le compte-rendu à la mairie de Corent. Mais il m'a dit que si les tests étaient conformes, aucun compte-rendu ne serait réalisé. "

Un bruit qui serait très audible à flanc de montagne, mais beaucoup moins dans la vallée

Les habitants de Corent mettent en avant le fait que le bruit subit une forte réverbération en s'élevant vers la montagne, et qu'il est bien plus gênant en altitude qu'au niveau de Vic-le-Comte, où se situe la papeterie de la Banque de France. Françoise Plantecoste : " Je vous conseille d'aller faire un petit tour vers l'oppidum... Les gens qui se promènent, ils en prennent plein le carafe, tout le long de la balade. " Le problème pourrait donc être néfaste pour les touristes. Pour comprendre l'origine de ce bruit, nous avons contacté la Banque de France. Mais personne ne peut nous répondre avant la fin de la période des fêtes. En attendant, Michel Levet, ancien ouvrier sur le site de Vic-le-Comte et signataire de la pétition, tente d'éclairer notre lanterne : " Je ne suis pas au courant de tout ce qui a pu être installé de nouveau étant donné l'évolution des technologies. Mais c'est sûr qu'un atelier de production de papier, ça fait beaucoup de bruit. Nous à l'époque on avait été obligés de porter des bouchons d'oreille adaptés parce que l'audition de certains employés baissait. Mais ça c'est du bruit interne. On ne peut pas affirmer que ce soit ça les nuisances dont les gens se plaignent. Par contre il y a des installations de climatisations sur les toits de certains bâtiments, avec des gros compresseurs qui font beaucoup de bruit. Ca peut être éventuellement ça. " Les corentais redoutent encore plus la période douce, car il leur est parfois impossible de discuter normalement fenêtres ouvertes. En attendant de pouvoir obtenir une réponse de la Banque de France, leur pétition a obtenu une cinquantaine de signatures pour le moment.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess