Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Nuit de la solidarité : 1.076 personnes sans domicile à Rennes

-
Par , France Bleu Armorique

La première édition de "La nuit de la solidarité" à Rennes s'est déroulée la nuit du mercredi 27 au jeudi 28 février 2019. Selon les premiers résultats, 1.076 personnes sans domicile ont été comptées cette nuit-là, dont 168 vivant dans la rue.

495 volontaires ont arpenté les rues de rennes pour comptabiliser les sans-abris
495 volontaires ont arpenté les rues de rennes pour comptabiliser les sans-abris © Radio France - Maxime Bossonney

Rennes, France

Dans la nuit du mercredi 27 février au jeudi 28 février, 495 volontaires répartis en 92 équipes ont arpenté les rues de Rennes afin de compter les personnes sans-abris Les premiers résultats ont été dévoilés le 25 avril. A en croire le communiqué de la Ville de Rennes, 1.076 personnes sans domiciles ont été comptabilisées, dont 168 considérées comme "en situation de rue" (vivant dans la rue) et 25 personnes ayant des solutions d'hébergement la nuit (hôtel, foyer, association).

500 personnes sont hébergées chaque nuit par la Ville de Rennes qui s'engage à mettre plus de moyens. Un plan d'action va être mis en place dans les prochaines semaines.

Les mesures pour répondre aux besoins des sans-abris

Plusieurs axes vont être mis sur la table pour répondre aux besoins des personnes qui vivent dans la rue à Rennes :

- La création de nouvelles places d'hébergement d'urgence. Avec la construction d'un nouveau centre d'hébergement au second semestre 2019, d'une capacité d'une centaine de places à destination des familles

-Stocker les affaires personnelles. La mise en place d'une bagagerie solidaire se fait attendre. Ce projet était le lauréat du budget participatif 2018 mais la mairie cherche toujours un local.

-Faire garder son chien pour pouvoir dormir dans un hébergement d'urgence. Avec la création d'un chenil pour les personnes sans-abris. 10% des personnes rencontrées dans la rue en cette nuit de la solidarité avec des animaux. 

-Laver son linge. Le dispositif de kit permettant l'accès aux laveries rennaises et à la fourniture de lessive sera étendu.

-Bénéficier de repas chauds. Incité les personnes sans-abris à se nourrir au restaurant social Leperdit géré par le Centre communal d'action sociale.

Choix de la station

France Bleu