Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Météo : 13 départements en vigilance rouge canicule, 47 en vigilance orange aux orages

Nuit de la solidarité : plus de 2.000 Parisiens mobilisés pour comptabiliser les sans-abris

-
Par , France Bleu Paris

La 3ème édition de la Nuit de la solidarité a eu lieu dans la nuit du 30 au 31 janvier 2020. L'opération vise à compter les sans-abris qui vivent dans les rues de la capitale pour mieux adapter la réponse sociale à leurs besoins.

L'équipe de bénévoles, Marion, Philippe et Louise, arpentent les rues du 11ème arrondissement de Paris pour recenser les sans-abris.
L'équipe de bénévoles, Marion, Philippe et Louise, arpentent les rues du 11ème arrondissement de Paris pour recenser les sans-abris. © Radio France - Emeline Ferry

Ils étaient plus de 2.000 Parisiens à arpenter les rues de la capitale dans la nuit du 30 au 31 janvier 2020, pour participer à la 3e édition de la Nuit de la solidarité. L'opération vise à compter les sans-abris qui vivent dans la rue. Objectif : mieux comprendre leurs besoins et adapter la réponse des pouvoirs publics. 

Chasubles bleus sur les épaules, papier et stylo à la main, des bénévoles et des travailleurs sociaux ont parcouru les rues de Paris en long et en large. La ville a été découpée en 355 secteurs, explorés à chaque fois par une équipe de quatre ou cinq participants.

"Cela permet d'objectiver, à un instant T, qui sont sans solution d'hébergement. Ce n'est pas une maraude. On n'est pas là pour apporter une solution concrète à la personne, pour lui trouver un hébergement cette nuit. On est là pour faire une opération statistique quantitative et qualitative", précise Sasha Riffard, directrice adjointe du Centre d'action sociale du 11e arrondissement. 

Elle chapeautait l'opération dans ce quartier. "Cela permet de cibler le nombre de places d’hébergement disponibles, ou le type de personnes à la rue. Cela va permettre d'affiner l'aide que l'on va pouvoir apporter aux personnes en situation de rue".

Reportage dans les rues du 11ème arrondissement.

Regarder partout, dans chaque recoin, chaque voiture

Après une formation pour savoir comment aborder les personnes, comment faire face à toutes les situations, les équipes sont parties arpenter les rues. Dans le 11e arrondissement, Marion, Louise et Philippe sont bénévoles. Ils accompagnent Amandine Bineau, travailleuse sociale à Paris, pour inspecter une quinzaine de rues dans le quartier de la Fontaine au Roi. "On regarde partout, dans les voitures, derrière les travaux pour voir s'il n'y a pas une personne qui est couchée", explique Philippe. 

L'équipe arpente une quinzaine de rues dans le quartier de la Fontaine au Roi dans le 11ème arrondissement de Paris.
L'équipe arpente une quinzaine de rues dans le quartier de la Fontaine au Roi dans le 11ème arrondissement de Paris. © Radio France - Emeline Ferry

Sous un porche, ils voient un homme qui dort sur un matelas. Il ne faut pas le réveiller, pas le déranger, mais l'équipe remplit tout de même un formulaire pour le comptabiliser. Quand on rencontre un sans-abri qui accepte de répondre au questionnaire anonyme, les participants lui posent plusieurs questions pour déterminer sa situation, mieux comprendre ses besoins.

"Dans le quotidien, on se met un peu des œillères, volontairement ou pas, sur ces personnes qui sont dans la rue. C'est important de consacrer un peu de temps et d'aller à leur rencontre qu'on invisibilise", raconte Louise, 25 ans, qui participe pour la première fois à l'opération.

3.641 sans-abris recensés à Paris l'an dernier

Après presque trois heures de marche, l'équipe a rencontré quatre personnes sans domicile fixe. L'an dernier, dans le même secteur, 19 avaient été comptabilisées. Mais cela ne veut pas forcément dire qu'il y a moins de monde dehors. "Peut-être que les personnes qui étaient sur ce secteur se sont déplacées. Elles seront peut-être comptabilisées par d'autres équipes", explique Amandine Bineau. La pluie a sûrement joué un rôle. "Les sans-abris essaient de se cacher dans des parkings, des sous-terrains, des gares pour se protéger de la pluie". Ces espaces ont aussi été inspectés lors de l'opération. 

Lors de la dernière opération (en mars 2019), 3.641 sans-abris ont été recensés à Paris. On connaîtra les résultats de cette 3e édition de la Nuit de la solidarité dans une semaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess