Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : sur le littoral du Calvados, "10 à 12% de hausse de la population avec l'afflux des Franciliens"

Pour se confiner à l'abris du coronavirus, de nombreux Franciliens ont fui la capitale. Sur le littoral du Calvados, selon le maire de Merville-Franceville et président de l'Union amicale des Maires du Calvados, Olivier Paz, la population a ainsi augmenté de 10 à 12%.

L'accès aux plages est désormais extrêmement limité. L'accès aux plages est désormais extrêmement limité.
L'accès aux plages est désormais extrêmement limité. © AFP - Lou BENOIST

A l'annonce du confinement lié au coronavirus en France, de nombreux Franciliens ont préféré se réfugier en famille ou dans leur maison secondaire. Sur la côte fleurie, dans le Calvados, on estime ainsi à 120.000 le nombre de Français supplémentaires arrivés. "On a 10 ou 12% de population en plus sur le territoire, confirme Olivier Paz, le maire de Merville-Franceville et président de l'Union amicale des Maires du Calvados. C'est un chiffre que l'on a pu évaluer grâce à la consommation d'eau sur le secteur. On a eu très peu de temps pour anticiper cette arrivée massive". 

Publicité
Logo France Bleu

En pleine crise sanitaire, les conséquences de cet afflux massif sont multiples : "Autant on a l'habitude de très bien recevoir les touristes avec des effectifs de professionnels au niveau, autant là ça n'était pas le cas", indique Olivier Paz. 

Les maisons secondaires étant vides depuis plusieurs mois, "il fallait faire le plein de vivres", ce qui a pu créer des tensions dans les commerces. Le maire a fait en sorte de s'assurer, avec les commerçants, "que l'approvisionnement soit effectué".

"Au niveau de l'attitude de ces personnes, certains ont profité, comme s'ils étaient en vacances, mais c'est vraiment à la marge, assure-t-il. Aujourd'hui, les restrictions sont davantage respectées."

Les cabinets médicaux ont également eu plus de consultations et le 15 a reçu davantage d'appels, "parce que la plupart du temps, ces franciliens n'ont pas de médecins dans la région". 

Situation inédite pour les futurs anciens maires 

Alors que le premier tour des élections municipales a eu lieu, le second a été annulé à cause de l'épidémie de coronavirus en France. Comment se sont organisés les maires du Calvados pour gérer la situation actuelle ? "Je salue l'intelligence collective, car les maires, nouvellement élus ou réélus, ont intégré les futures équipes, les nouveaux arrivant, et tous ont travaillé dans le sens de l’intérêt général. Tous les maires sont au travail, même ceux qui viennent juste d'arriver", indique le président de l'Union amicale des Maires du Calvados.

Repas livrés, pénurie de masque... comment s'organiser dans les communes ?

A Merville-Franceville, la municipalité d'Olivier Paz a mis en place un système de livraison de repas au personnes âgées. "Dans un premier temps, on pensait que le restaurant scolaire serait fermé mais finalement il continue à travailler, explique le maire. On a mis en place un système pour livrer les personnes âgées. Au total, 570 personnes sont appelées dans la commune par nos conseillers". 

La pénurie de masques chirurgicaux "doit nous interpeller tous !" pour Olivier Paz. "Ce n'est pas le fruit d'une politique récente mais de décisions prises successivement depuis 30 ans. Qu'en France, en 2020, on en soit à utiliser les blouses et les charlottes des personnes préparant les repas pour donner aux personnels soignant, ça n'est pas normal", fustige-t-il.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu