Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Obsèques : "on préfère annoncer un prix où la famille n'aura rien d'autres à régler" (Jean-Marc Corgier, des PFI)

mercredi 1 novembre 2017 à 9:17 Par Lionel Cariou, France Bleu Isère

Familles rurales de France dénonce une trop grande disparité dans les frais d'obsèques et parle d'abus. Pour Jean-Marc Corgier, directeur général des PFI de Grenoble, les tarifs les plus bas ne sont pas tenables. Il était l'invité de France Bleu Isère ce mercredi 1er novembre à 7h50.

Illustration
Illustration - © Fotolia

Isère, France

L'association de consommateurs Familles rurales de France a dénoncé ce mardi des abus dans les prix proposés par certaines sociétés funéraires. Les écarts de prix dans le secteur peuvent être considérables révèle cette enquête : l'écart est de un à trois pour une crémation (entre 1300 et 4000 euros) ; pour une inhumation, les prix varient de 860 à 4500 euros. le tarif de 860 euros n'est "pas tenable" pour Jean-Marc Corgier, directeur général des Pompes funèbres intercommunales de Grenoble (PFI).

"Il ne faut pas croire à ces prix, ce n'est pas possible. Nous on préfère annoncer un prix où la famille n'aura rien à régler. 860 euros, c'est sensiblement le prix du cercueil et des porteurs mais il reste plein de choses à régler. Les familles parfois ne sont pas informées et c'est là qu'il y a un véritable scandale aujourd'hui."

De leur côté, les PFI annoncent un prix TTC de "3500 euros environ" pour une inhumation et une crémation à 2800 euros.

Jean-Marc Corgier, directeur général des PFI

La crémation représente 50% des obsèques à Grenoble

Parmi les grandes tendances, de plus en plus de personnes souscrivent un contrat obsèques : elle sont quatre millions en France. Autre tendance : le choix de la crémation.

"En France le taux de crémation est de 32 à 33%, sur l'agglomération grenobloise nous sommes à 50%. Cette progression a tendance à stagner : on prend un demi point par an."

A noter enfin que les PFI organisent ce jeudi soir à 18h30 un concert Gospel gratuit pour les familles qui ont perdu un proche. Concert gratuit qui se déroulera au Centre funéraire de La Tronche.

Jean-Marc Corgier, directeur général des PFI