Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Observatoire de la laïcité : le Nîmois Nicolas Cadène conserve son poste malgré les critiques

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Sa place était menacée depuis longtemps, à cause de nombreuses critiques. Nicolas Cadène n'est finalement pas évincé de son poste de rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité. Il le conserve jusqu'à la fin de son mandat en avril 2021.

Nicolas Cadène, Rapporteur Général de l'observatoire de la Laïcité
Nicolas Cadène, Rapporteur Général de l'observatoire de la Laïcité © Radio France - Tony Selliez

Il était au cœur de nombreuses critiques. Le Nîmois Nicolas Cadène conserve finalement son poste de rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité. Il continuera d'occuper ses fonctions jusqu'à la fin de son mandat en avril 2021, , aux côtés du président de cette instance, Jean-Louis Bianco, indique Le Monde.

Déjà la cible de critiques depuis plusieurs mois, le débat sur l'Observatoire de la laïcité a été relancé après l'attentat contre Samuel Paty, il y a deux semaines. De nombreuses critiques se sont fait entendre, dénonçant une trop grande tolérance vis-à-vis de l'islamisme radical

Le Premier ministre Jean Castex avait alors fait part de sa volonté de "renouveler" cette instance placée sous son autorité, et "dont le statut et les missions font l'objet d'une réflexion" afin d'être davantage "en phase" avec le futur projet de loi de lutte contre les séparatismes. "La conviction du Premier ministre est que l'Observatoire de la laïcité doit aujourd'hui évoluer", avait indiqué Matignon, après des rumeurs sur une possible éviction de Nicolas Cadène.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess