Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Reconfinement : des dérogations pour la régulation de la faune sauvage en Midi-Pyrénées

-
Par , France Bleu Occitanie

La chasse de certains animaux est autorisée par les préfectures de la région Occitanie, en cette période de reconfinement, pour réguler les espèces. Tous les départements de Midi-Pyrénées sont concernés.

Les chasseurs doivent respecter de nouvelles consignes sanitaires
Les chasseurs doivent respecter de nouvelles consignes sanitaires © Radio France - Théo Caubel

Dans de nombreux départements français, les chasseurs bénéficient de dérogations pendant le confinement. Objectif : permettre la chasse de régulation des espèces animales susceptibles d’occasionner des dégâts aux productions agricoles et forestières. Les préfets d'Occitanie mettent en place des dérogations qui autorisent les sorties de chasse en période de confinement. C'est le cas en Haute-Garonne, en Aveyron, en Ariège, dans le Tarn, le Gers, le Lot, le Tarn-et-Garonne et les Hautes-Pyrénées.

Chasse autorisée, mais que sur certains animaux

L'instauration du confinement avait conduit à l'arrêt de la pratique, comme toutes les autres activités de nature et de nombreuses activités économiques. Elle est désormais autorisée sur certains animaux et selon chaque département : le chevreuil, le cerf, le daim, le mouflon, le sanglier, le renard, le pigeon ramier et la corneille noire. Les arrêtés pris par les préfectures définissent également les conditions sanitaires dans lesquelles la chasse doit se faire. C'est à dire selon toutes les règles sanitaires habituelles comme le respect des distanciations, l'interdiction de partager un repas et une jauge de personnes réduite. 

En Haute-Garonne, pour les mêmes motifs de régulation impérieuse, les opérations de destruction de grands cormorans sur les eaux libres des axes Garonne-Touch-Salat, Hers-Ariège et Tarn par des personnes habilitées, ainsi que les prélèvements administratifs réalisés par les lieutenants de louveterie seront également autorisés au cas par cas pendant la durée du confinement.

Pas de chasse dans le Gers

Dans le Gers, la chasse des gros gibiers est donc autorisée. Mais la fédération des chasseurs du Gers clame son désaccord avec les propositions faites par les préfectures : "En faisant une différence entre petit et grand gibier, la ministre espère peut-être faire germer l'idée que la chasse ne doit plus être qu'une obligation de régulation et non pratiquée comme un plaisir qui peut servir l'intérêt général", peut-on lire que leur site internet. Au regard de la situation épidémique, le fédération gersoise a décidé de ne rien accepter comme dérogation au confinement en matière de chasse. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess