Société

Oeufs contaminés au Fipronil : cinq entreprises concernées en Vendée

Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan et France Bleu lundi 14 août 2017 à 15:52

L'entreprise Geslin a reçu 172.800 œufs contaminés en provenance des Pays-Bas
L'entreprise Geslin a reçu 172.800 œufs contaminés en provenance des Pays-Bas © Maxppp -

Au total, ce mardi, on recense cinq entreprises vendéennes rattrapées par le scandale du Fipronil, cet insecticide interdit pour les animaux destinés à la consommation. Après la Fournée Dorée à La Mothe-Achard, la société Geslin de Chauché, il y a aussi Sofresh, Goodwich et la Belle Henriette.

La ministère a annoncé ce mardi que la liste complète des produits infectés par du fipronil serai dévoilée d'ici la fin de la semaine. En parallèle, le site du ministère de l’Agriculture est chaque jour actualisé. On y apprend ce mardi qu'au total, en Vendée, cinq entreprises auraient reçu des oeufs contaminés.

Les entreprises Sofresh, Goodwich et la Belle Henriette sont venues rejoindre le nom de l'entreprise Geslin de Chauché et celui de la Fournée Dorée.

Les œufs Geslin sont désormais sur la liste des entreprises touchées par le scandale du Fipronil - Aucun(e)
Les œufs Geslin sont désormais sur la liste des entreprises touchées par le scandale du Fipronil - Capture d'écran Ministère de l'agriculture

Des œufs sans doute déjà transformés voir consommés

Ces œufs ont forcément été transformés en ovo-produits, c'est-à-dire des blancs et des jaunes, séparés ou pas, en tous cas débarrassés de leur coquille pour être ensuite revendus à des fabricants de brioches, de pâtes, de gâteaux ou encore de plats cuisinés. "Et vu la date à laquelle ces œufs contaminés ont été reçus, ils ont déjà du être utilisés et même mangés pour certains", selon, Loïc Coulombel du Syndicat national des industriels et des professionnels de l’œuf, qui répète "qu'il n'y a pas de risque pour la santé". Il précise aussi que tous les œufs de table qu'on trouve en boîte dans les supermarchés sont pondus en France.

Les produits identifiés et bloqués

En tous cas, dès que l'entreprise Geslin a été informée qu'elle était touchée par le Fipronil, elle a du appliquer la procédure : les produits pour lesquels ces œufs ont été utilisés ont été identifiés, les fabricants et les distributeurs ont été prévenus pour qu'ils soient bloqués en attendant le résultat des analyses. En attendant de savoir s'ils contiennent, ou pas, du Fipronil.

Les oeufs Geslin sont donc la deuxième entreprise vendéenne concernée par le scandale du Firponil puisqu'on sait donc déjà depuis la fin de la semaine dernière que La Fournée Dorée, qui fabrique des brioches à La Mothe-Achard a elle reçu 31 tonnes d'ovoproduits en provenance de Belgique.

►►► Sur le même sujet : Près de 250.000 œufs contaminés mis sur le marché en France depuis avril