Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mondial 2018 de football

Il y aura bien un écran géant à Saint-Étienne pour la finale France-Croatie

jeudi 12 juillet 2018 à 18:58 Par Julien Corbière, France Bleu Saint-Étienne Loire

Au terme d'un incroyable feuilleton polémique, l'État et la maire de Saint-Étienne sont tombés d'accord. Un écran géant sera installé place Jean-Jaurès pour la finale du Mondial France-Croatie, avec un dispositif de sécurité fort mais allégé par-rapport à une fan-zone.

Tous devant notre écran, ce mardi et encore plus dimanche prochain.
Tous devant notre écran, ce mardi et encore plus dimanche prochain. © Radio France - Esteban Pinel

Saint-Étienne, France

Ouf...La polémique sur l'écran-géant de Saint-Étienne est terminée. Toute la journée le maire de Saint-Étienne et le préfet de la Loire se sont écharpés sur le sujet. Gaël Perdriau accusant Évence Richard d'avoir refusé l'installation de cet écran. Le préfet affirmant qu'il n'avait jamais reçu de demande officielle de la part du maire. Mais ce jeudi soir, l'essentiel est là, la préfecture confirme que les réunions de l'après-midi ont été fructueuses et que l'écran géant sera bien installé place Jean-Jaurès pour la grande finale, France-Croatie, jeudi soir.

Le dispositif de sécurité

Ce jeudi, les autorités sont donc tombées d'accord sur le dispositif de sécurité qui sera déployé dimanche. Il est comparable à celui de la fête de la musique ou de la finale de la Coupe de la Ligue en 2013.  La place Jean Jaurès sera piétonnisée, les bus seront déviés.  

Il n'y aura pas de barrières, les spectateurs pourront donc aller et venir entre les bars et la place. Une soixantaine de policiers nationaux seront mobilisés, ainsi que des policiers municipaux et des agents de sécurité de sociétés privées.

Les fouilles ne seront pas systématiques comme à l'entrée d'un fan-zone, mais elles existeront de manière aléatoire. Des voitures béliers et des plots seront disposés aux entrées de la place. Les entrées et sorties du parking souterrain de la place Jean-Jaurès seront particulièrement surveillées. L'écran géant de 60 m2 devrait être installé dans la journée de samedi.

Fin de la polémique, mais encore une fois Gaël Perdriau s'en prend à l'État

Selon le préfet de la Loire Évence Richard, le maire de Saint-Étienne n’avait formulé aucune demande pour la mise en place d’un écran géant. Dans un communiqué ce midi il avait écrit  :"Je suis très étonné de la polémique qui semble se développer sur les réseaux sociaux, dans la mesure où aucune demande de création de fan zone ou d’installation d’écran géant sur la place Jean-Jaurès n’a été adressée à la préfecture ".

Dernier communiqué de la ville sur le sujet à 17h45 ce jeudi. La ville de Saint-Étienne dit qu'elle est prête. Il fallait que le ministre de l'Intérieur valide, en décidant d'envoyer des CRS supplémentaires, "comme cela a été fait très rapidement hier en fin d'après-midi pour la ville de Lyon dont il a été maire". On l'aura compris, Gaël Pedriau et son équipe restent sur le registre de la ville stéphanoise maltraitée par le ministre lyonnais et par l'État. Un registre qu'on a déjà entendu sur les sujets des caméras-piéton ou de la contractualisation. 

CRS ou pas, la retransmission tant attendue aura donc bien lieu. Le préfet et le maire n'ont pas prévu de passer cette soirée ensemble...