Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : Toulouse passe en zone écarlate, les mesures rentrent en vigueur lundi soir à minuit

-
Par , France Bleu Occitanie

Toulouse passe désormais en zone écarlate, soit le niveau d'alerte maximal, tout comme à Lyon, Paris ou encore Marseille. De nouvelles mesures sanitaires s'appliquent dès lundi 13 octobre au soir, notamment la fermeture des bars.

Toulouse passe désormais en zone d'alerte maximale.
Toulouse passe désormais en zone d'alerte maximale. © Maxppp - Xavier de Fenoyl / La Dépêche du Midi

C'est désormais acté et ce n'est pas non plus une surprise. Toulouse passe en zone écarlate, autrement dit en alerte maximale. La ville rejoint Paris et Marseille dans ce classement, ainsi que Saint-Etienne, Grenoble Lyon et Lille, quatre villes placées elles aussi en alerte maximale depuis ce week-end. 

Selon nos informations, le préfet d'Occitanie Etienne Guyot a réuni par audioconférence plusieurs maires de la métropole de Toulouse ce dimanche après-midi pour parler de la situation sanitaire et leur faire part de ce nouveau stade d'alerte

Des indicateurs inquiétants

À Toulouse, le taux d'incidence de l'épidémie de Covid-19 dépasse désormais les 250 nouveaux cas pour 100.000 habitants. Un seuil dont la ville était très proche depuis plusieurs jours. 30% des lits de réanimation des hôpitaux sont de plus occupés par des patients Covid-19, ce qui correspond au seuil d'alerte. 

Ce qui change

Comme depuis ce week-end à Lyon, Saint-Etienne ou encore Grenoble, les bars ferment donc jusqu'à nouvel ordre à Toulouse et dans sa métropole. 

De leur côté, les restaurants doivent observer un protocole renforcé. Il n'est notamment plus possible de manger à plus de six par table. L'addition doit être réglée à table également, et les gérants doivent afficher la capacité maximale de leurs restaurants. Les centres commerciaux doivent aussi limiter leur capacité d'accueil. 

De manière générale, la plupart des lieux accueillant du public doivent rester fermés. C'est le cas des casinos, des salles de jeu ou encore des lieux d'exposition. Même chose pour les salles des fêtes et salles polyvalentes. En revanche, les cinémas, théâtres et musées peuvent rester ouverts s'ils respectent à la lettre le protocole sanitaire. 

La mesure concerne bien évidemment Toulouse, mais aussi 16 communes d'une partie de sa métropole : il s'agit de Tournefeuille, Blagnac, Colomiers, Quint-Fonsegrives, Cugnaux, Balma, Saint-Orens, Labège, Castanet,  L'Union, Portet, Ramonville, Auzeville, Aucamville, Launaguet et Plaisance-du-Touch.

Toutes ces mesures prennent effet à partir de lundi soir 13 octobre à minuit, et cela jusqu'au mardi 27 octobre. 

Les communes du Sicoval, du Muretain et de la communauté de commune de la Save au Touch passent elle en zone d'alerte renforcée. Le préfet Etienne Guyot doit reparler du périmètre précis avec toutes les communes concernées ce lundi. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess