Société

Offres internet trompeuses : Bercy rappelle les fournisseurs à l'ordre

France Bleu lundi 7 octobre 2013 à 7:59

La fibre optique installée dans un central téléphonique

Alors que les fournisseurs d'accès à Internet annoncent des débits toujours plus élevés, les tests de connexion révèlent souvent des performances plus faibles. Selon "Le Parisien", le ministère de l’Économie a envoyé aux fournisseurs une lettre leur demandant de veiller à "la loyauté" de leurs offres.

Le gouvernement va sévir : dans une lettre envoyée aux fournisseurs d'accès à Internet (FAI) et publiée partiellement ce lundi par le Parisien , Fleur Pellerin et Benoît Hamon, ministres chargés respectivement de l'Economie numérique et de la Consommation, annoncent la mise en place d'un arrêté "d'encadrement adéquat des annonces de débits dans les publicités ".

Ce qui pose problème : les offres Internet des quatre grands FAI (Orange, SFR, Bouygues et Free), qui annoncent souvent des débits bien supérieurs à la réalité, pour leurs forfaits fixes et mobiles. La semaine dernière par exemple, l'Arcep (autorité de régulation des télécommunications) a épinglé Free : l'opérateur avait annoncé en grande pompe une offre d'Internet par fibre optique à 1 Gigaoctet de débit. Une annonce "partielle et parfois inexacte " selon l'Arcep.

Des fourchettes plutôt que des débits maximum

Même chose pour la 4G, lancée ces dernières semaines par trois des quatre opérateurs (Free ne s'est pas encore lancé sur ce marché) : selon un test mené par Le Parisien , alors que les déits théoriques annoncés sont d'au moins 115 mégaoctets par seconde, ils ne dépassent pas en réalité 30Mo/s en moyenne à Paris, avec un pic à 76,05 Mo/s (près de l'Elysée avec SFR).

Conséquence : avec l'arrêté promis par Bercy, les opérateurs seront tenus de communiquer non plus sur le débit maximal, mais sur la fourchette concernant la plupart des consommateurs. "Les offres jusqu'à 28 mégas pourraient se transformer en offre de 1 à 15 mégas ", mentionne le quotidien. Et au 1er juillet 2014, les FAI auront une nouvelle obligation :

"I s'agit notamment de l'obligation de délivrer au conmmateur, avant souscription, une information personnalisée sur le débit maximal de sa ligne et l'inclusion ou non de la télévision dans le périmètre de service assuré".