Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Bourgoin-Jallieu : OL/Fulham en match amical au stade Pierre-Rajon

jeudi 19 juillet 2018 à 17:47 Par Céline Loizeau, France Bleu Isère

Ce n'est pas la finale de la coupe du monde, mais c'est quand même une belle affiche de foot que le stade de rugby de Bourgoin-Jallieu (Isère) va accueillir ce samedi. A 21h, l'OL affrontera en amical le club anglais de Fulham.

Le Berjallien Amine Gouiri avait marqué l'un des deux buts lyonnais l'an passé. L'OL s'était imposé 2 à 0 face à l'Ajax d'Amsterdam.
Le Berjallien Amine Gouiri avait marqué l'un des deux buts lyonnais l'an passé. L'OL s'était imposé 2 à 0 face à l'Ajax d'Amsterdam. © Maxppp - PHOTOPQR/LE DAUPHINE

Bourgoin-Jallieu, France

L'Olympique lyonnais et le club de foot de Bourgoin-Jallieu sont liés par un partenariat notamment sur la formation des jeunes. Partenariat qui laisse aussi la possibilité au FCBJ - dont l'équipe 1e évolue en Nationale 3 (ex CFA2) - d'organiser des rencontres de préparation de ce niveau. L'été dernier, le FCBJ a donc accueilli sur le terrain du club de rugby la rencontre Olympique Lyonnais / Ajax d'Amsterdam. Le stade Rajon avait fait le plein. Cette année, place à OL/Fulham, club de la banlieue de Londres qui vient de retrouver l'élite.

Places en vente sur internet et à Bourgoin-Jallieu

Pour cette nouvelle affiche, le FCBJ reconnaît que le Mondial de foot n'a pas fait ses affaires. "Le match OL/Fulham a du coup été moins médiatisé", selon Alain Descamps, le président du FCBJ. Selon un point arrêté à mardi soir, un peu plus de la moitié des places a été vendue. "Mais là, on sent un engouement sur ces derniers jours et on pense qu'on va quand même remplir le stade", poursuit-il. L'an passé, il y avait eu 7.300 spectateurs. Cette année, en raison de travaux au stade Rajon, il y aura 1.000 places de moins

Les places sont au tarif de 10 euros (tribune "buvette") et 20 euros (tribunes latérales) sur internet ou à l'office de tourisme de Bourgoin-Jallieu ainsi que chez Décathlon, Leclerc et Cultura Bourgoin. Le samedi, à partir de 10h, au stade Rajon, il sera aussi possible d'acheter des billets.

Moins de monde attendu, mais sécurité renforcée

Même si le public sera - de fait - moins nombreux que l'an passé, le FCBJ a décidé de renforcer la sécurité avec 25 vigiles, soit 5 de plus que l'an passé. 130 bénévoles seront sur le pont, dont une cinquantaine aux entrées, pour guider les spectateurs en tribunes. Afin de fluidifier les mouvements aux entrées, il y en aura 1 de plus : deux, côté avenue du Professeur Tixier et une côté piscine. Le stade ouvrira une heure plus tôt, à 18h. 

Toujours pour la sécurité des spectateurs qui veulent accéder au stade, qui doivent attendre pour les contrôles, une partie des avenues Professeur Tixier et Rousseau seront interdites à la circulation de 18h à minuit. Pour le stationnement, ce sera possible à la salle polyvalente et sur le nouveau parking du quai des Belges avec 500 places. "Une signalétique sera mise en place", indique l'adjoint à la sécurité Jean-Claude Pardal. 

Environ 40 policiers et CRS seront mobilisés tout comme des physionomistes de l'OL. Il devrait y avoir environ 300 Ultras de Lyon et 100 supporteurs de Fulham.

Un vrai plus pour la notoriété du FCBJ

Moins de places à vendre et plus de sécurité, à priori, l'opération financière sera moins intéressante pour le FCBJ. L'an passé, le club avait eu un bénéfice net de 12.000 euros. Le club retient surtout la confiance accordée par l'OL - visiblement satisfait de l'organisation berjallienne - et la notoriété qu'apporte l'organisation d'affiche de ce niveau. "Cela fait parler du club. Les entreprises de la région nous voient d'une autre manière aujourd'hui. L'an passé, après le match OL/Ajax, notre sponsoring a augmenté de 20 à 30%", indique Alain Descamps, qui précise que "c'est aussi dû aux bénévoles qui font un gros boulot." 

Le FCBJ n'envisageait pas de faire l'impasse cette année : "il ne faut pas perdre la main ! Et si ça se passe bien, on espère que c'est un événement qui sera récurrent et qu'on accueillera l'Olympique lyonnais l'année prochaine avec une nouvelle tribune et des vestiaires tout neufs."