Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Olivet : une deuxième réserve pour le 12ème régiment de cuirassiers

mercredi 29 août 2018 à 19:21 Par Cyrille Ardaud et Eric Normand, France Bleu Orléans

Un nouveau commandant pour le 12ème régiment de cuirassiers d'Olivet ! Le lieutenant-colonel Philippe Gennequin prend la tête de ce régiment. L'une de ses missions : créer une deuxième unité de réserve.

Le lieutenant-colonel Philippe Gennequin sur le char Leclerc
Le lieutenant-colonel Philippe Gennequin sur le char Leclerc - 12ème régiment de cuirassiers d'Olivet

Olivet, France

À seulement 42 ans, le lieutenant-colonel Philippe Gennequin prend le commandement du 12ème régiment de cuirassiers d'Olivet. La passation de pouvoir a eu lieu ce mercredi après-midi. Il connait bien ce régiment pour l'avoir servi entre 2012 et 2014 en tant que "chef opération".

Une deuxième unité de réserve pour 2019

Ce régiment devrait encore grandir. L'une des missions de Philippe Gennequin est de créer une deuxième unité de réserve de 150 hommes, ce qui fera monter les effectifs à près de 1200 soldats. Elle devrait être opérationnelle pour 2019.

Le lieutenant-colonel Philippe Gennequin prend la tête du 12ème régiment de cuirassiers d'Olivet - Radio France
Le lieutenant-colonel Philippe Gennequin prend la tête du 12ème régiment de cuirassiers d'Olivet © Radio France - Éric Normand

Directement après leur formation, les jeunes recrues participeront à l'opération sentinelle : ces militaires qui patrouillent en ville pour contrer la menace terroriste. Ceux qui sont intéressés peuvent déjà se faire connaitre, explique le lieutenant-colonel Philippe Gennequin : "Il y a un site internet et on s'engage à revenir vers vous dans les trois jours. J'ai 150 postes disponibles, pour tous les niveaux de formation et tous les âges." 

"Il y a un effet patriotique, je le ressens tous les jours."

Il détaille également les missions qui seront confiées aux réservistes : "Tout d'abord apprendre le métier de soldat : vie en campagne, tir. Dans la génération de nos jeunes engagés on ressent un effet Bataclan. Des engagements suscités par une volonté de lutter contre le terrorisme et de défendre le territoire et a été envisagé autant dans le cadre de nos opérations extérieures que dans le cadre de la sécurité intérieure. Il y a un effet patriotique, je le ressens tous les jours." 400 hommes du régiment viennent d'ailleurs de rentrer de région parisienne où ils ont pris part à l'opération sentinelle. 

Le lieutenant-colonel Philippe Gennequin devra notamment créer une deuxième réserve - Radio France
Le lieutenant-colonel Philippe Gennequin devra notamment créer une deuxième réserve © Radio France - 12ème régiment de cuirassiers d'Olivet

Mais le cœur de la mission du 12ème régiment, c'est surtout l'international. Il participe à la lutte contre le terrorisme, notamment au Mali dans le cadre de l'opération Barkhane.