Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 75e anniversaire du Débarquement

Omaha Beach : hommage aux combattants amérindiens

Le 6 juin 1944, 175 Amérindiens participaient au Débarquement. Une cérémonie leur rendait hommage ce mercredi 5 juin, à Omaha Beach. Le vétéran Charles N. Shay a rassemblé autour de lui 80 anciens combattants de l'armée américaine, tous issus de tribus "natives".

20 tribus étaient représentées à Omaha Beach, ce mercredi.
20 tribus étaient représentées à Omaha Beach, ce mercredi. © Radio France - Emeline Vin

Au début de la cérémonie, le silence règne sur le mémorial aux Amérindiens, à Saint-Laurent-sur-Mer. Les Native Americans, les Amérindiens, se sont alignés, ont dressé leurs bâtons d'exploit, de grandes branches ornées de plumes d'aigle. "Chaque plume représente la famille d'un vétéran, explique un ancien combattant d'Irak. Là où la communauté va, le bâton vient avec. C'est comme notre drapeau." Certains ont revêtu des costumes traditionnels, d'autres sont en tenue civile. Ils font une haie d'honneur à l'homme qui donne son nom au mémorial de Saint-Laurent-sur-mer, Charles Norman Shay. 

Courbé sous le poids de ses 95 ans, Charles N. Shay était infirmier le Jour J et a sauvé de nombreuses vies. Après la guerre, il s'est démené pour que soit reconnu le rôle des Premières Nations dans la Seconde Guerre mondiale. "Certains vous doivent la vie, nous vous devons la liberté, déclare le maire de Saint-Laurent-sur-Mer, Philippe Laillier.  

La cérémonie se poursuit selon les rites amérindiens : distribution de tabac, hymne, danse des clochettes. "Les robes que nous portons ont des cônes en métal, qui font du bruit quand on danse, détaille Jenna, une jeune Ojibwe du Michigan. Nous croyons que ces clochettes libèrent un remède. C'est un immense honneur de porter cette robe ici, pour rendre hommage à ceux qui sont tombés, Natifs ou non. Je me dis que je les aide à reposer en paix.

Jenna, jeune Ojibwe du Michigan, raconte la légende des robes à clochettes

Ils sont environ 80 à avoir fait le voyage en France. La majorité sont des anciens combattants, de Corée, du Vietnam, des guerres orientales, autant d'hommes que de  femmes. Ils seront présents aux cérémonies américaines mais tenaient à se réunir, pour respecter leur culture. "On ne le ressent pas ici, mais dans l'armée américaine, les gens de couleur ont été un peu mis de côté, regrette Linda Woods, ancienne de l'armée de l'air. Ici, tout le monde nous remercie, on sent que vous nous aimez bien. Eh bien, nous aussi.

Une ethnie très mobilisée

Doug Taylor, vétéran du Vietnam, a les yeux humides : "Proportionnellement, nous sommes l'ethnie qui s'engage le plus dans l'armée. Nous sommes des guerriers par nature." C'est autant l'ancien combattant que l'Amérindien qui parle : "on est toujours accueillis avec reconnaissance. Pourtant, les bombardements alliés ont fait de nombreuses victimes civiles..." Le Huron confie souffrir encore de stress post-traumatique suite à son déploiement. 

La cérémonie se termine face à la mer, sur Omaha Beach.
La cérémonie se termine face à la mer, sur Omaha Beach. © Radio France - Emeline Vin

Le rassemblement s'achève sur Omaha Beach. Pieds nus, les femmes entrent dans l'eau et jettent au large le tabac, signe d'amitié. Les vétérans se rassemblent autour de Norman Shay. Parmi les plus jeunes, Tristan, 20 ans : "On ne sait pas combien de temps encore on pourra venir avec lui. Il faut rendre hommage tant qu'on peut." 

Les badauds venus assister à la cérémonie se dispersent, les voitures louées par la délégation quittent Omaha Beach. Seule reste la tortue Scarlett, symbole de sagesse et de détermination, totem des Amérindiens tombés pour la liberté. 

Notre reportage à la cérémonie d'hommage

Choix de la station

À venir dansDanssecondess