Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Open de tennis de Rennes : les organisateurs réclament l'indulgence de la maire pour les automobilistes verbalisés

vendredi 26 janvier 2018 à 17:36 Par Céline Guétaz, France Bleu Armorique

La police de Rennes a dressé jeudi soir 132 PV à des automobilistes stationnés n'importe comment aux abords de la salle Colette Besson où avait lieu l'Open de tennis de Rennes. Une "opération de police raisonnée" estime la municipalité. Les organisateurs espèrent l'indulgence de la maire.

Erwan Hergué, vice-président de l'organisation de l'Open de tennis
Erwan Hergué, vice-président de l'organisation de l'Open de tennis © Radio France - Céline Guétaz

300 voitures étaient stationnées sur les trottoirs, les passages piétons, les espaces verts, ou sur les pistes cyclables, lorsque la police de Rennes est arrivée sur place ce jeudi soir, aux abords de la salle Colette Besson. 

Au final, la municipalité affirme que 132 PV ont été dressés. Seuls ont été verbalisés les véhicules dont le stationnement pouvait être considéré comme dangereux. " Certains automobilistes ont fait preuve d'incivilités, en se garant n'importe comment" explique l'élu à la sécurité à la ville de Rennes, Hubert Chardonnet. L"élu rappelle aussi que les organisateurs de l'Open de tennis avaient été alertés de ces problèmes de stationnement le jour même, par mail. "C'est vrai" reconnait Erwan Hergué, le vice président de l'association qui organise la compétition, "que pouvions-nous faire quand nous avons reçu ce mail, les places étaient déjà toutes prises. Le stationnement est une vraie difficulté dans le quartier Bréquigny". Les organisateurs estiment qu'ils sont victimes de leur succès. La compétition attire de plus en plus de monde, et la salle Colette Besson n'est pas assez grande. Pour ce week-end,  les organisateurs, comme la mairie, recommandent d'utiliser les transports en commun, ou de se garer au Parc-relai Fréville.

On va demander l'indulgence de Madame le maire

Erwan Hergué, le vice président de l'association organisatrice compte bien demander l'indulgence de la maire de Rennes, lors de sa venue ce dimanche à la compétition. "Nous espérons un geste de Madame la maire pour tous les automobilistes sanctionnés". 

Les organisateurs veulent aussi rediscuter avec les élus de l'édition 2019 de l'Open de tennis. Ils espèrent qu'elle pourra avoir lieu dans une autre salle : le Liberté ou la future aréna de Cesson-Sévigné. Un déménagement qui pourrait régler le problème du stationnement des spectateurs.