Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Opéra : 120 enfants de Gironde ont fait vibrer l'auditorium de Bordeaux

-
Par , France Bleu Gironde
Bordeaux, France

Devant plus de 500 personnes, à l'auditorium de Bordeaux, 120 enfants issus du milieu rural ou des quartiers de la métropole bordelaise ont donné un concert de musique classique ce samedi. Une vraie performance, puisque quelques mois auparavant, ils étaient totalement étrangers à ce milieu.

L'orchestre, accompagné du chef d'orchestre Julien Vanhoutte.
L'orchestre, accompagné du chef d'orchestre Julien Vanhoutte. © Radio France - Thomas Coignac

Lorsque les lumières de l'auditorium de Bordeaux se sont éteintes, ce sont d'abord des musiciens expérimentés qui ont fait leur entrée sur scène. Puis, après quelques morceaux joués sous les yeux d'un public distrait, ce sont les véritables stars de la soirée qui les ont rejoints : les enfants, formés par le projet Démos (Dispositif d’éducation musicale et orchestrale à vocation sociale), et tenant à la main leur instrument.

Les enfants de Bordeaux Sud et du Grand Parc ont découvert le violoncelle.
Les enfants de Bordeaux Sud et du Grand Parc ont découvert le violoncelle. © Radio France - Thomas Coignac

Ce moment, il l'avaient préparé depuis le mois de septembre, lorsqu'ils se sont inscrits dans les écoles de musiques girondines. Huit groupes d'enfants étaient concernés cette année (Bacalan, Grand Parc, Bordeaux Sud, Bouliac, Floirac, Gradignan, Coutradais et Sud-Gironde). Une seule condition pour s'inscrire : ne jamais avoir pratiqué la musique auparavant. De quoi créer un orchestre "mixte socialement et géographiquement", selon Jean-Luc Gleyze, président du conseil départemental, co-organisateur du projet.

Alors, pendant neuf mois, les enfants se sont entraînés, deux fois par semaine, sous la direction de leurs professeurs de musique. D'abord, en s'initiant à la rythmique par la danse et le chant, avant de prendre en main, pour la première fois, violon, trompette, ou encore flûte traversière. Et, toutes les six semaines, les huit groupes se sont rassemblés à l’auditorium, sous la direction du chef d'orchestre Julien Vanhoutte. De quoi leur donner des repères avant la représentation de samedi.

Car les plus stressés étaient en fait à chercher dans le public. Plus de 500 personnes, dont en grande majorité des familles étaient venues garnir les tribunes. Pour elles aussi, le moment était important. Sihem, mère de famille habitant dans le quartier Bacalan, l'explique : "pendant neuf mois, mon fils Maël ramenait le violon à la maison, il faisait partie de notre quotidien. Et cela m'a permis de connaître mon enfant différemment". Pour tous, c'est une première étape qui se termine. Mais le projet Démos dure encore pendant deux ans pour les enfants. Avec au programme, dès septembre, l'apprentissage du solfège.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess